Selon une enquete réalisée récemment par l’institut d’études et de sondage FullSIX Research auprès de 1 150 internautes, sur les «internautes et le luxe», les internautes ont une vision traditionne...

Selon une enquete réalisée récemment par l’institut d’études et de sondage FullSIX Research auprès de 1 150 internautes, sur les «internautes et le luxe», les internautes ont une vision traditionnelle et classique du luxe. Cette vision se manifeste via des secteurs et domaines (haute couture, voitures ..), des mots (prix très élevé, raffinement, précieux …), des couleurs (or, argent), des personnalités (Yves Saint Laurent, Coco Channel …) des marques (Chanel, Saint Laurent, Ritz, Cartier …) et des lieux (Paris, Monaco …). Le luxe donne envie ou très envie à 63 % des internautes. 38 % des internautes interrogés ont déjà acheté un produit de luxe pour eux-memes, 34 % pour offrir. Pour 72 % des internautes «les attentats et le contexte économique actuel» n’ont pas «découragé les gens d’acheter des produits de luxe». 88 % des internautes ayant l’intention d’acheter un produit le feront, 7 % en achèteront un alors qu’ils ne pensaient pas le faire avant les attentats. 78 % pensent que cela «ne découragera pas dans l’avenir, les gens d’acheter des produits de luxe». Pour 70 % des internautes, Internet est un support parfaitement adapté aux marques de luxe, que ce soit par les possibilités qu’il offre (son, image), que par les outils proposés (newsletter, courriels personnalisés). 49 % des internautes interrogés ont déjà visité une fois un site de luxe. 62 % iraient visiter un site de marque / produit de luxe s’ils connaissaient son existence. 63 % des internautes sont prets à acheter sur Internet un séjour dans un grand hotel, 63 % des produits cosmétiques, de beauté, parfums, 50 % des accessoires, 49 % des vins, spiritueux et alcools, 36 % des produits alimentaires/traiteurs. Pour 50 % des internautes, un site de marque / produit de luxe «doit absolument» «faire rever, surprendre». Les attentes les plus fortes sont néanmoins très concrètes. Pour 63 %, le site doit absolument «etre réactualisé souvent», pour 57 % mentionner absolument le prix des produits et pour 54 % permettre de savoir où acheter les produits. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 19/12/2001)