Les fichiers musicaux vendus sans DRM sur l'iTunes Store contiendraient des informations personnelles sur les acheteurs. Informations qui seraient facilement consultables et modifiables...

 
Et si les morceaux de musique sans verrous numériques que vous achetez sur le nouveau service d'Apple, l'iTunes Plus, recélaient vos données personnelles?  Des informaticiens ont ainsi dévoilé sur plusieurs sites Internet que les fichiers vendus sans DRM sur le service de la firme à la Pomme contenaient plusieurs informations à caractère personnel. Seraient ainsi affichés le nom, le prénom et l'adresse électronique de l'acheteur. Les internautes doivent en effet rentrer ces données pour accéder à l'iTunes Store.
 
Les caractéristiques de l'acheteur étaient déjà présentes dans les fichiers contenant des titres de musique sous verrous numériques, mais ces donnés pouvaient moins facilement être échangées car elles étaient "protégées" par le système des DRM.
 
Des données dévoilées pour mieux pister?
 
Apple n'a pas encore commenté cette découverte, mais le microcosme le fait pour lui. On estime que la disponibilité de ces informations pourrait permettre à la firme à la Pomme d'identifier les personnes qui mettent sur des réseaux de peer-to-peer les morceaux non protégés qu'elles ont acheté légalement sur iTunes Plus. Ce "déverrouillage" des données pourrait également lui servir à décrypter les habitudes d'achat de ses clients en matière de musique...
 
Cette découverte de non protection des données commence à inquiéter. Aux Etats-Unis, Fred von Lohmann, un spécialiste de la propriété intellectuelle auprès de l'Electronic Frontier Foundation, une association américaine de défense des libertés individuelles, avance en effet, qu'en plus d'être aisément accessibles, ces données personnelles peuvent facilement être modifiées, grâce à une simple manipulation technique.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/06/2007)