Le groupe lyonnais Jet Multimédia a réalisé au 1er semestre 2001 un chiffre d’affaires consolidé de 48,35 millions d’euros, contre 45,23 millions d’euros au 1er semestre 2000. Les investissements li...

Le groupe lyonnais Jet Multimédia a réalisé au 1er semestre 2001 un chiffre d’affaires consolidé de 48,35 millions d’euros, contre 45,23 millions d’euros au 1er semestre 2000. Les investissements liés au développement de l’activité Hébergement Internet ainsi que les mesures de regroupement des datacenters mises en œuvre dans le cadre de l’intégration des sociétés acquises en 2000 et début 2001 ont eu un impact sur les résultats du semestre. Les comptes du semestre intègrent les activités du groupe Victoire Multimédia consolidé à partir du 1er avril 2001 et celles des sociétés Village Tour, Travel Mania, De Viris et Publiclaire consolidées respectivement en avril, juin, juillet et novembre 2000. L’ensemble de ces filiales a contribué à hauteur de 7 millions d’euros au chiffre d’affaires, - 1,4 million d’euros au résultat d’exploitation, - 1,5 million d’euros au résultat courant et n’a eu aucun impact sur le résultat net part du groupe. Les activités du Groupe progressent de 7 %. Elles ne comprennent plus Europe Explorer cédé à 9 Telecom en décembre 2000. Au 1er semestre 2001, le pôle Régie publicitaire a généré un chiffre d’affaires de 7,4 millions d’euros, en hausse de 9 % environ par rapport au 1er semestre 2000, et un résultat courant de 1 million d’euros. Le pôle Hébergement de services en ligne, regroupant les activités Audiotel et services interactifs téléphoniques, Internet, monétique et solutions techniques, et Minitel, a réalisé, pour sa part, un chiffre d’affaires de 41 millions d’euros, en progression de plus de 17 % et un résultat courant de – 3,6 millions d’euros. La détérioration des conditions de marché a contribué à la détérioration sensible de la rentabilité globale du groupe au 1er semestre. La disparition de projets provenant de jeunes pousses ainsi que l’attentisme des grands comptes ont affecté l’activité de développement de sites Internet. Par ailleurs, le marasme du marché publicitaire en France a touché de plein fouet l’activité de régie publicitaire. Le groupe a pris des mesures afin de recentrer Jet Multimédia sur son activité core business d’hébergement à valeur ajoutée, impliquant des investissements en compétences et en capacités techniques ainsi que l’intégration accélérée des récentes acquisitions. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/10/2001)