AldoGroup propose de créer un tableau reflétant sa personnalité pour proposer ensuite le parfum le plus adapté à un internaute. Parfum qu'il est ensuite possible d'aller tester et acheter dans un magasin.

Le jeu facilite le choix en ligne, puis l'achat dans le monde réel

 

Si le web devient un canal majeur de découverte de produits et de comparaison en amont d'un achat qui lui peut se dérouler dans la vie réelle, il est nécessaire de trouver les moyens de capter l'attention des internautes afin que son produit ne se perde pas dans l'immensité de la Toile. Difficile quand il s'agit de produits qu'il faut par essence tester, comme les parfums. Du coup, www.aldogroup.com " target="_blank">AldoGroup, présent aujourd'hui au salon eComMontréal, a misé sur la ludification et la personnalisation. La marque, qui a lancé une nouvelle fragrance, A is for ALDO, s'est dotée d'une plate-forme du même nom, et qui permet d'identifier la fragrance qui sied le mieux. Le but : faire choisir sur Internet son parfum à un internaute, qui n'aura ensuite plus qu'à aller dans une boutique vérifier que la fragrance lui convient et l'acquérir. Pour ce faire, les internautes doivent sélectionner sur le site neuf photos Instagram parmi toutes celles proposées par l'entreprise. Ces neufs photos constitueront un tableau représentatif de leur personnalité (un moodboard) qui indiquera quelle fragrance leur conviendrait le mieux.

Des parfums caractéristiques

Pour Vyara Ndejuru, direcrice du marketing d'AldoGroup, ce mode de lancement était nécessaire car "le fait que les gens s'amusent en ligne est une étape supplémentaire dans un processus d'achat final de moins en moins direct pour lequel il faut être présent à tous les points de contact". Dans les faits, l'offre A is for ALDO se compose de trois parfums pour femme et de deux parfums pour homme définis par une couleur et dont les caractéristiques des fragrances ont été associées à des personnalités. Les photos choisies par Aldo ont été, elles aussi, choisies pour répondre aux personnalités identifiées, de sorte qu'un moodboard réponde à un des parfums. Par ailleurs, ces moodboard peuvent être partagés sur Tumblr, Twitter, Facebook et Pinterest afin d'attirer d'autres clients potentiels grâce aux réseaux sociaux. Sur ces médias se déroulent également des concours tels que le partage de moodboard qui permettent "d'actionner l'aspect social de la marque, indispensable aujourd'hui, afin de la rendre virale", ajoute t-elle.

La formation interne

Constatant, suite à une étude que leur cible client, à savoir les jeunes, était d'abord présente sur internet, notamment pour chercher des informations sur les produits, la campagne s'est concentrée sur internet. Néanmoins, A is for ALDO a également formé ses équipes internes afin qu'elles renseignent, comme sur le site, les consommateurs sur les produits qu'ils achètent. En effet, explique Vyara Ndejuru, "les clients du groupe vont s'informer sur interne mais achètent avant tout dans nos magasins, c'est pourquoi nos équipes doivent également conseiller les clients". A noter, par ailleurs, que si la marque avait d'abord été pensée pour les consommatrices, les premiers résultats ont montré que le plus grand retour, à la fois en ligne et hors ligne, provenait des consommateurs. Le site, dont le pré-lancement date du 29 novembre 2011, est disponible depuis le 13 février 2012.