Voici un jeu vidéo qui fait scandale Outre-Atlantique. Il est l'œuvre de la société basée en Ecosse Traffic, qui a profité du 41ème anniversaire de l'assassinat du président JF Kennedy pour...

Voici un jeu vidéo qui fait scandale Outre-Atlantique. Il est l'œuvre de la société basée en Ecosse Traffic, qui a profité du 41 ème anniversaire de l'assassinat du président JF Kennedy pour lancer son jeu, baptisé "JFK Reloaded".
Celui-ci requiert des joueurs qu'ils recréent les conditions de l'assassinat du Président à Dallas en 1953. Ils doivent ainsi, comme s'ils étaient à la place du meurtrier présumé Lee Harvey Oswald, recréer les trois coups de feu qui ont coûté la vie au président des Etats-Unis à l'époque et ont été tirés depuis la Texas School Book Depository.

Pour le frère du président assassiné, le Sénateur Edward M. Kennedy, cette trouvaille n'est pas du meilleur goût. Son porte-parole l'a même qualifié d'abjecte. Du côté de Trafiic, on se défend d'avoir voulu entacher le souvenir du président Kennedy ; selon les responsables de la société, il s'agit de proposer aux jeunes générations un jeu documentaire qui une nouvelle fois pose la question des conditions de l'assassinat et de la responsabilité d'Oswald...

Le dessein de la société n'est pas uniquement historique, cependant : le jeu est à vendre 9,99 dollars sur Internet. Jusqu'à ce qu'éventuellement la famille Kennedy demande et que peut-être elle obtienne l'interdiction pure et simple de "JFK Reloaded".

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/11/2004)