Le site de recrutement http://www.jobpilot.fr vient de réaliser une étude sur le profil de ses jeunes diplômés. Selon cette étude, plus de 25 % des CV déposés dans la base française de Jobpilot.fr...

Le site de recrutement http://www.jobpilot.fr vient de réaliser une étude sur le profil de ses jeunes diplômés. Selon cette étude, plus de 25 % des CV déposés dans la base française de Jobpilot.fr sont des jeunes diplômés. 14,6 % d’entre eux n’ont aucune expérience professionnelle, 10,4 % bénéficient au moins d’une à trois années d’expériences professionnelles. Jobpilot.fr propose à ce jour 1 800 offres «premier emploi», tous secteurs confondus, sur un total de 7 000 postes proposés sur la France. L’ensemble de ces jeunes diplômés sont issus de l’enseignement supérieur: bac + 2 et bac + 4. Les formations les plus suivies sont l’informatique, la gestion d’entreprises, le droit, les mathématiques, les sciences humaines et la linguistique. 18,5 % de ces jeunes diplômés souhaitent se diriger dans le domaine des professions techniques, 15,8 % dans les IT Télécoms, 12,8 % dans le marketing/communication, 10,2 % dans la vente et la distribution. L’Ile-de-France demeure la région la plus sollicitée. Viennent ensuite les régions Paca, la Corse, le Rhône-Alpes, la Bretagne, l’Aquitaine, la Basse-Normandie, la Haute-Normandie, le Languedoc-Roussillon et le Midi-Pyrénées. 40 % des offres d’emploi émanent des régions. Parallèlement Taylor Nelson Sofres réalise trois fois par ans un baromètre de notoriété des sites de recrutement en ligne. Cette étude, réalisée auprès de 1 000 internautes de 15 ans et plus, mesure la notoriété spontanée et assistée des principaux sites d’emploi du marché français. Selon ce baromètre, 41 % d’internautes âgés de moins de 25 ans connaissent Jobpilot.com, contre 32 % d’internautes âgés de 25 à 34 ans. 42 % des internautes interrogés connaissant Jobpilot sont des étudiants: 38 % sont diplômés Bac + 2, 26 % Bac + ¾ et 27 % Bac + 4/5. 30 % de ces internautes se connectent presque tous les jours. 27 % d’entre eux se connectent deux à trois fois par semaine. En moyenne, ce sont de gros consommateurs d’Internet. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/08/2001)