On a déjà pu se rendre compte au moment de la sortie du dernier album de Madonna, la musique sur mobile est un enjeu essentiel à la fois pour les maisons de disques et pour les opérateurs...

On a déjà pu se rendre compte au moment de la sortie du dernier album de Madonna, la musique sur mobile est un enjeu essentiel à la fois pour les maisons de disques et pour les opérateurs mobiles. Aujourd'hui, c'est Sony BMG qui illustre, pour la sortie de l'album de Patrick Bruel, un nouvel outil de promotion.
 
La maison de disque a négocié avec Orange la mise en place d'une vitrine interactive dans huit de ses magasins. En s'approchant de cette vitrine, n'importe quel passant peut, s'il possède une connexion Bluetooth sur son mobile, télécharger le dernier titre de Bruel. Une version d'une minute quarante, donc raccourcie, de la chanson a été mise en place pour cette campagne publicitaire.
 
Plusieurs constats. D'abord, tous les abonnés mobiles qui ont un combiné Bluetooth peuvent profiter de l'offre promotionnelle. Orange réussit à amener des abonnés Bouygues Telecom ou SFR dans ses boutiques. Ensuite, Sony BMG pourrait bien avoir ouvert la voie à un nouveau support publicitaire dont l'utilisation pourrait se généraliser à des bandes annonces ou même des spots commerciaux.
 
Une chose est sûre, les annonceurs misent sur le téléphone mobile pour promouvoir leur produit. Les initiatives d'affiches interactives le prouvent. La technologie permettant de comparer les prix d'un produit en photographiant son code-barres en sont un autre exemple.
 
C'est l'entreprise Kameleon qui fournit la technologie permettant aux abonnés mobiles de télécharger le titre musical. Des puces permettent de transférer des contenus multimédias à des vitesses beaucoup plus rapides que traditionnellement : 0.2 secondes contre 10 secondes.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 17/03/2006)