Enfin ! Le groupe Kodak, le groupe américain spécialiste de la pellicule photo s’est décidé à prendre le virage du numérique, avec, en la matière, un retard conséquent sur la plupart de ses ...

Enfin ! Le groupe Kodak, le groupe américain spécialiste de la pellicule photo s’est décidé à prendre le virage du numérique, avec, en la matière, un retard conséquent sur la plupart de ses concurrents. L’entreprise a annoncé son intention d’investir 3 milliards de dollars dans les années qui viennent pour relancer les ventes de ses produits à destination des professionnels, du secteur médical et du grand public.

Le but avoué du groupe est de générer en 2006 un chiffre d’affaires de 6 milliards de dollars, puis de 20 milliards en 2010. Dans cette hypothèse, le bénéfice par action atteindrait dans trois ans 3 dollars ! Mais ce plan nécessite un minimum de flexibilité financière, et Kodak a annoncé qu’il allait réduire son dividende semi-annuel de 72 % à 25 cents cette année. Les économies devraient se poursuivre au cours des deux années qui viennent.

En ce qui concerne l’impact de ces mesures sur les produits du groupe, le secteur professionnel les articles d’impression en couleur à la demande seront mis en avant. Le segment grand public accentuera ses efforts en direction des produits EasyShare (appareils photos, logiciel et papier). Le groupe devrait par la suite s’ouvrir à de nouveaux marchés, comme l’imagerie mobile ou les écrans plats.

« Nous connaissons aujourd’hui un changement structurel dans nos activités traditionnelles film et papier sur les marchés matures. Pour répondre à ce changement, nous avons commencé une transformation vaste et pragmatique. Nous sommes déterminés à gagner sur les nouveaux marchés numériques, et nous créons une entreprise orientée vers le succès », a commenté le PDG de Kodak Daniel Carp. Il semble que les agences de notation financière ne soit pas de son avis, puisqu’ils ont sanctionné l’entreprise, tout comme les marchés boursiers ou le titre a chuté de 13 %.

(Atelier groupe BNP Paribas – 26/09/2003)