DVD Vidéo nous coûte 4 milliards en Europe". DVD Forum, le consortium regroupant les dix industriels à l'origine du lancement du DVD, s'est réuni vendredi en assemblée générale à Tokyo. Une centaine...

DVD Vidéo nous coûte 4 milliards en Europe". DVD Forum, le consortium regroupant les dix industriels à l'origine du lancement du DVD, s'est réuni vendredi en assemblée générale à Tokyo. Une centaine de nouveaux membres, parmi lesquels Motorola ou General Electric sont venus grossir ses rangs. Directeur général de la division DVD de Toshiba et président du DVD Forum, Koji Hase, dans une interview accordée aux Echos, explique pourquoi le lancement du DVD Vidéo a pris du retard en Europe. Selon lui, Philips n'ayant pas réussi à fournir les machines d'encodage audio pour les films que les majors d'Hollywood doivent porter sur ce nouveau format serait le principal fautif. En revanche, selon Jan Oosterveld, l'un des directeurs en charge de la stratégie de Philips, sa société ayant bien livré les machines d'encodage, la balle serait maintenant dans le camp des studios. Tous d'accord, les constructeurs réunis à Tokyo ont retenu, à l'unanimité, comme norme son la norme Dolby Digital (exAC3) plutôt que la norme MPEG2 audio, préconisée par les Européens. Ce problème encore en suspens freinait jusqu'à présent l'édition de titres DVD dans les pays utilisant la norme télévisée PAL. La production restait donc concentrée sur les marchés japonais et américain. Le DVD sera finalement lancé en France et en Europe en mars 1998. Dès le 1er mars, il sera possible d'acquérir ces machines permettant de bénéficier de films de qualité numérique avec un son spectaculaire. Une cinquantaine de films devraient alors être disponibles. 350 000 à 400 000 lecteurs de DVD Vidéo, avec 500 titres disponibles, se sont vendus au Japon depuis sa commercialisation en novembre 1996. Commercialisé aux Etats-Unis depuis mars 1997 (avec 500 titres publiés) on estime qu'à la fin de l'année, il se sera vendu entre 650 à 700 000 lecteurs. Avec seulement 6 titres, il s'est vendu la première année 150 000 lecteurs CD audio. Avec 91 titres publiés, 50 000 lecteurs de disque laser se sont vendus. Le DVD enregistrable sera commercialisé pour le marché grand public vers 1999. Grâce au lancement par Toshiba d'un enregistreur utilisant la technologie dite du changement de phase, le DVD-RAM, disque enregistrable d'une capacité de 2,6 gigaoctets, sera commercialisé quant à lui dès le début de 1998. Le DVD+RW de Sony et Philips d'une capacité de stockage légèrement supérieure devrait venir rapidement le concurrencer. Quant au DVD-Audio, un début de standard ayant été adopté en novembre, il devrait faire son apparition vers le printemps 1999. Sur le marché dès la fin de l'été, il sera fin prêt pour la Noël de cette année là. (Les Echos - Le Monde - Le Figaro Economie - 08/12/1997)