Le continent sud-américain s'installe progressivement sur Internet, malgré la permanence de nombreuses disparités. Si le nombre d'internautes augmente, les sites les plus fréquentés sont principalement occidentaux...

Le continent sud-américain s'installe progressivement sur Internet, malgré la permanence de nombreuses disparités. Si le nombre d'internautes augmente, les sites les plus fréquentés sont principalement occidentaux.
 
Les Latino-Américains s'installent sur la Toile, estime ComScore, qui publie une étude sur les usages d'Internet en Amérique Latine. "C'est une région intéressante à analyser et à suivre pour l'industrie du Web, qui connaît un développement très rapide", explique Bob Ivins, vice-président exécutif chez Comscore International Markets. Celui-ci précise que cette étude est la première à s'intéresser aux usages du Net en Amérique Latine, région par région.
 
Les Chiliens accros au Web
 
Avec à ladite étude, Comscore nous apprend que les Brésiliens sont le peuple latino-américain le plus présent sur le Web, avec 15,8 millions d'utilisateurs. Du point de vue du taux de pénétration, c'est cette fois le Chili qui l'emporte, avec 45% de la population connectée, contre 11% au Brésil. Dernière du classement, la Colombie, avec un taux de pénétration de 9% et seulement 2,7 millions d'internautes sur une population totale de 31 millions de personnes.
 
En général, les internautes latino-américains passent 29 heures par mois à surfer. Ce résultat est supérieur à la moyenne mondiale, estimée à 25 heures. Autre nouveauté révélée par de cette étude : les internautes argentins sont ceux qui fréquentent le plus régulièrement la Toile, avec une moyenne de dix-huit jours par mois, contre moins de seize au Brésil.
 
Microsoft, site favori des latino-américains
 
En ce qui concerne la fréquentation des sites, Microsoft peut se réjouir. Les sites de la société ont attiré 47,342 millions de visiteurs, soit 88% du nombre total d'internautes, sur le seul mois de juin. La firme est talonnée par Google, qui recense 46,496 millions de visites uniques, et par Yahoo! (35,075 millions). Fait intéressant, Wikipédia intègre le Top 10 des sites les plus plébiscités. Avec près de 21 millions de visiteurs en juin, l'encyclopédie en ligne s'installe à la sixième place. Enfin, ComScore remarque la présence dans ce palmarès de deux opérateurs de télécommunications européens, Terra Networks, filiale de l'espagnol Telefónica Group, qui s'affiche à la quatrième place (27,4 millions de visiteurs), et France Télécom, dixième, avec 13,7 millions de visites.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/07/2007)