En attendant l'iPhone au mois de juin aux Etats-Unis, Apple a annoncé le début de la commercialisation de l'Apple TV, spécialement conçu pour la haute définition. Ce petit boîtier blanc permet de lire sur...

En attendant l'iPhone au mois de juin aux Etats-Unis, Apple a annoncé le début de la commercialisation de l'Apple TV, spécialement conçu pour la haute définition. Ce petit boîtier blanc permet de lire sur sa télévision des contenus issus de la plate-forme iTunes : musiques, vidéos, photos, etc.
Proposé aux prix de 299 euros et de 299 dollars sur le sol américain, l'Apple TV se connecte à une télévision grâce à un câble HDMI ou par la prise péritel et récupère les données voulues sur l'ordinateur (PC ou Mac) par connexion filaire, c'est-à-dire par Ethernet, ou par le Wi-Fi. Elle supporte le standard Wi-Fi 802.11n, 802.11 g, 802.11a et le 802.11b. Elle lit aussi les morceaux de musique encodés aux formats MP3, AAC et WAV.
Doté d'un disque dur de 40 Go, l'Apple TV, pour fonctionner, synchronise tous les contenus d'une bibliothèque iTunes pour l'afficher ensuite sur un téléviseur.

299 euros : n'est-ce pas un peu cher pour un boîtier qui ne sert qu'à transférer du contenu estampillé iTunes vers sa TV ? 
Toutefois, pour regarder des films et des séries grâce à ce boîtier, il faudra attendre de voir débarquer en Europe l'iTunes Video Store, la nouvelle plate-forme de VOD de la firme à la Pomme.
Et l'Apple TV n'a pas d'ambitions démesurées : elle n'existe que pour transférer le contenu d'un ordinateur vers un écran de télévision, pour un visionnage plus confortable...
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/03/2007)