Le Wall Street Institute lance une plate-forme de formation en ligne sociale et collaborative. Son objectif : favoriser l'échange en langue anglaise entre ses élèves.

La langue de Shakespeare s'apprend plus facilement au contact des autres... sur le web ! Le Wall Street Institute, organisme de formation linguistique, lance une plate-forme en ligne à destination de ses milliers d'étudiants. Baptisé "The Village", ce site a pour but de réunir une communauté virtuelle afin d'améliorer sa pratique de la langue. "Le village est une nouvelle opportunité pour les étudiants d'élever leur niveau, ce dans un environnement amusant, riche et sécurisé", a déclaré Simon Buckland, directeur de programme au Wall Street Institute. Des chats en ligne, des jeux, ludiques et pédagogiques seront notamment au programme de cet espace en ligne à dimension sociale. "Ce service correspond à ce qu'on voit émerger dans les écoles de langue privées. Le multimédia donne à la fois une impression de professionnalisme et offre des outils que les apprenants ont l'habitude d'utiliser ", commente Geoff Sockett, directeur du département linguistique appliquée et de didactique des langues à l'université Marc Bloch.
Multiplier les activités d'échange
Les échanges sont bien sûr favorisés dans The Village. Chaque étudiant peut y créer sa page personnelle lui permettant d'afficher ses photos et autres centres d'intérêts, autant d'occasion de converser en anglais. Une interface de forum est également évoquée. "Sur Internet, les gens ont pour habitude de discuter avec des personnes de thèmes qui les intéressent. Il y a réelle communication et donc potentiellement meilleure assimilation d'une langue quand il y a un enjeu autre que l'apprentissage, une conversation sur un "vrai sujet", ajoute Geoff Sockett. Autre élément de la plate-forme : un service permet de rechercher et de se connecter aux profils d'autres élèves faisant valoir d'un niveau de langue équivalent. Des sessions de chat baptisées "Ask Dr English" encadrées par un formateur devraient également être organisées sur une base régulière. Des expériences grâce auxquelles les élèves pourront personnaliser leur expérience d'apprentissage et ainsi maximiser leurs chances de succès, selon la société. On note toutefois l'absence d'une application de chat vocal.
Melting pot virtuel
Et Geoff Sockett de souligner l'importance de situer l'apprenant dans un environnement social et "authentique" :"plutôt que de faire des exercices, on va apprendre en agissant socialement, avec des praticiens natifs dans l'idéal". Pour l'expert en linguistique, l'un des enjeux de la formation en langue par la voie numérique est de savoir si "les pédagogues doivent créer des mondes virtuels dédiés ou former les apprenants pour les lancer dans des mondes en toute autonomie ?". Une question tranchée par les impératifs économiques dans le cas du Wall Street Institute. "La démarche de l'apprentissage autonome est en effet difficile à vendre", précise l'universitaire. L'institut anglo-saxon avance en outre la diversité culturelle des personnes qui composent les rangs de ses étudiants. Ce centre de formation privé compte près de quatre cent établissements à l'international. A noter : chaque institut dispose de son propre blog, d'un calendrier en ligne et d'une rubrique actualités dédiés.