Bubbalon propose de s'exprimer sur un objet, un service ou une marque en attribuant une note et non pas en se contentant d'aimer ou pas. Un système également intéressant pour les marques.

L'avis donné sur un produit en un clic peut être contrasté

Comment simplifier le fait de laisser son avis sur un produit, marque ou service en ligne, et partager ces informations comme sur les sites de recommandation, mais de façon plus complexe que le fameux bouton "Like" sur Facebook ? C'est à cette question que Bubbalon a souhaité répondre, en proposant un système de notation. Il suffit de se créer un compte sur le site, puis de taper le nom d’un produit dans une fenêtre de recherche. Et enfin d'attribuer une note sur une échelle de 1 à 100. Les utilisateurs peuvent comparer leurs scores et partager ces informations sur les réseaux sociaux. Ils peuvent également voir quelle est la moyenne générale de l’élément en question, en fonction des scores que lui ont attribué les autres personnes.

Inciter l’utilisateur à s’exprimer…

Si un internaute veut attribuer une note à un produit, mais que celui-ci n’est pas encore référencé dans la base, c'est-à-dire qu'il n’a jamais été noté par des utilisateurs, alors il peut le rentrer lui-même sur le site. "Ce système est plus judicieux que la simple fonction 'j’aime' de Facebook, qui ne permet pas d’ajouter un commentaire ou de donner une note mitigée", approuve Alexis Christoforou, chef de projet marketing pour Kinoa, interrogé par L'Atelier. "C’est une manière assez simple et inédite de donner son opinion, et une méthode liée aux tendances actuelles d’exprimer ses opinions sur tout", insiste Alexis Christoforou. Pour inciter les internautes à donner leur avis, une note leur est aussi attribuée en fonction de la fréquence de leurs interventions, de leur attribution d’un commentaire sur un produit, d’un ajout dans la base…

… Pour améliorer la prestation des marques

Il voit en temps réel s’il se place dans une même moyenne générale, ou non. A noter que le responsable approuve également l'initiative côté marques : "aujourd’hui, les marketeurs ne peuvent plus se passer de l’e-réputation".Et d'expliquer que selon lui, Bubbalon est du coup un gage de transparence pour les marques, qui se voient jugées avec précision. Reste que, "l’inquiétude que l’on peut avoir avec Bubbalon, c’est que son référencement ne soit pas assez pertinent ou qu’il soit un jour racheté par le géant Facebook, qui a le monopole dans le domaine de l’e-réputation", conclut-il.

Bubbalon