Pour la première fois, le département du Commerce américain vient de publier une estimation des ventes de détail réalisées via l'Internet. Lors du dernier trimestre 1999, elles se seraient élevées à...

Pour la première fois, le département du Commerce américain vient de publier une estimation des ventes de détail réalisées via l'Internet. Lors du dernier trimestre 1999, elles se seraient élevées à 5,3 milliards de dollars, soit 0,64 % sur un total de 821,2 milliards de dollars. Des contestations s'élèvent néanmoins. En effet, le Census Bureau, en charge de ce recensement, compte les commandes réalisées en ligne, même si les règlements n'ont pas été effectués par ce biais. Pour leur part, les spécialistes soulignent qu'un certain nombre d'opérations, comme les services financiers ou les ventes de billets d'avion ou de spectacles en ligne, relevant pourtant du commerce électronique, ne sont pas comptabilisées. Le Census Bureau présentera trimestriellement le chiffre des ventes de détail réalisées par le biais de l'Internet et réalisera une étude annuelle sur les opérations réalisées électroniquement au niveau du commerce de gros et des entreprises. Les seules statistiques disponibles sur le commerce électronique émanaient jusqu'à présent de sociétés privées comme Forrester Research. Afin d'évaluer plus finement cette activité, Forrester Research vient d'ailleurs de s'associer avec la National Retail Federation, la fédération nationale du commerce. Dans sa dernière étude qu'elle vient de publier, Forrester Research estime à 2,8 milliards de dollars, les opérations réalisées électroniquement en janvier 2000. Ces opérations ont été dopées par les ventes de livres, de disques et de vidéos (653,6 millions de dollars) et de produits touristiques (582 millions). Selon Forrester research, le poids de l'e-commerce en 1999 s'élève à 20,2 milliards de dollars, contre 2,4 milliards en 1997. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 06/03/2000)