Un système de classification de marques-pages va au-delà de la simple liste et permet de visualiser l'environnement d'un site, mais aussi suggérer du contenu pertinent.

L'indexation de marques-pages doit prendre en compte le contexte sémantique

A l'ère des réseaux sociaux, les systèmes traditionnels de marques-pages  qui affichent les informations sous forme de liste sont dépassés. Pour les enrichir, des chercheurs de la School of Informatics and Computing de la Indiana University Bloomington aux Etats-Unis ont travaillé dans ce sens à la conception de GalViz*, un système de classification collaborative de marques-pages. Designé dans le cadre de l'interface du système GiveALink qui permet de partager ses marques-pages, l'idée est de permettre de visualiser et d'organiser ses liens favoris sous forme d'un réseau interactif plutôt que sous forme de liste, rendant ainsi visible des informations complémentaires, notamment le contexte, mais le caractère social.

Une visualisation du contexte sémantique

Actuellement, la disposition trop linéaire des marques-pages néglige les informations contextuelles, ou encore les liens sémantiques. Les chercheurs ont voulu faire en sorte que GalViz puisse dépasser les faiblesses des systèmes existants et améliore l'expérience utilisateur. Pour cela, le système a été conçu pour mettre en évidence les relations sémantiques entre les mots et les ressources et aider les utilisateurs à gérer les ressources existantes mais aussi en découvrir de nouvelles.Il donne à l'internaute une vision tripartite de des liens favoris en indexant également des données comme l'utilisateur, l'étiquette, et la ressource. Le système permet de visualiser les mots-clés (tags), les ressources, les liens sociaux ainsi que le contexte social dans un réseau interactif, combinées à un nuage de tags.

Au-delà de la simple collecte... des suggestions de contenus

Ces informations contextuelles vont enrichir le système d'indexation en apportant des éléments de compréhension du site, comme la recommandation de sites similaires, des utilisateurs qui ont des intérêts avec celui-ci, ceci en fonction des liens collectés par les autres utilisateurs. Mais elles pourraient aussi suggérer du contenu pertinent. Les chercheurs se sont inspirés de différents types de gestionnaire de marques-pages présents sur différentes plateformes: delicious,Flickr,Firefox Bookmarker Manager ainsi que Cluster Map, qui permet de mettre en évidence les relations entre les utilisateurs et les marques-pages afin d'identifier les mots-clés et la structure des communautés. A noter que GalViz propose les deux modes, traditionnel sous forme de liste et en visualisation réseau.

*Context visualisation for social bookmark management- Lilian Weng and Filippo Menczer, School of Informatics and Computing, Indiana University Bloomington, USA