Et si l'iPhone, qui vient de recevoir l'attestation d'homologation de la FCC (Federal Communications Commission), remettait les smartphones sur le devant de la scène? Selon des responsables du secteur des combinés haut de gamme présents au sommet TMT (Technologies, médias et télécoms)...

Et si l'iPhone, qui vient de recevoir l'attestation d'homologation de la FCC (Federal Communications Commission), remettait les smartphones sur le devant de la scène? Selon des responsables du secteur des combinés haut de gamme présents au sommet TMT (Technologies, médias et télécoms) organisé par Reuters cette semaine, cette éventualité est tout à fait envisageable.
 
Jusqu'à présent, ces terminaux, qui proposent des fonctions multiples comme la vidéo, l'accès à Internet et la musique, n'ont pas réussi à s'installer en masse sur le secteur. Raison invoquée: leur taille, qui les rend plus encombrants que des combinés traditionnels, et surtout leur coût, relativement élevé.
 
Mais l'arrivée de l'iPhone sur le marché pourrait bien faire changer les choses. "Pour nous, l'un des gros avantages de l'iPhone est qu'il va mettre en ébullition le marché de la musique sur téléphone. [...] Nous avons déjà constaté un intérêt pour les mobiles MP3 qui n'existait pas un trimestre plus tôt, et le secteur est fin prêt", a estimé Denny Strigl, le directeur général adjoint de Verizon Communications.
 
Le téléphone d'Apple, déjà très populaire avant mêmes sa sortie, pourrait donc démocratiser des usages encore nouveaux sur les mobiles. Et pousser les consommateurs qui possèdent à la fois un téléphone, un assistant personnel type PDA et un baladeur numérique à s'offrir un appareil hybride, malgré son prix.
 
En effet, pour John Stankey, d'AT&T, "les gens ne rechignent pas à dépenser plusieurs centaines de dollars pour un baladeur numérique ou un iPod, et encore 100 dollars pour un téléphone portable ou un PDA. [...] Si vous réfléchissez à l'investissement du consommateur, cela suggère que le prix n'est pas aussi important qu'il en a l'air".
 
Pourquoi, alors, préférer un combiné comme le Treo de Palm au fameux iPhone? Certainement pas pour le prix, puisque le téléphone multimédia de la marque à la Pomme sera proposé entre 500 et 600 dollars. Pour Blake Krikorian, le directeur exécutif de Sling Media, la différence devrait plutôt se trouver du côté de l'ergonomie. En effet, les consommateurs attachés à la communication par le texte pourraient être réfractaires à l'écran tactile et à la touche unique que propose Apple sur son combiné. Et donc se diriger vers d'autres terminaux.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/05/2007)