L’un des leaders de l’hygiène professionnelle, Tork, a eu recours à la technologie de l’oculométrie pour parfaire l’expérience client dans le domaine de la restauration.

Une enquête européenne menée auprès de 3 000 clients de restaurants a été lancée pour découvrir où se pose leur regard et pendant combien de temps afin de comprendre les détails auxquels ils accordent de l’importance. En à peine une heure, il a été démontré qu’un client avait jusqu’à 7000 points de fixation différents ce qui montre à quel point le sens du détail a toute son importance. 

Pour cela, chaque participant était équipé de lunettes spéciales dotées de micro caméras capables de capturer leurs mouvements oculaires et les temps de fixation sur chaque zone. En complément de cette enquête de grande ampleur, Tork a demandé à 10 clients d’exécuter une liste de trois tâches bien précises: commander un verre au bar en face d’une cuisine ouverte, se laver les mains avant le repas et prendre un repas sur place dans le restaurant. Les données ensuite récoltées ont permis de reconstituer les parcours visuels des clients dans ces trois lieux : la cuisine, les sanitaires et la salle de restaurant.
 
Une autre enquête de Tork menée à l’échelle européenne a prouvé que les deux critères principaux des clients se rendant au restaurant étaient la qualité des plats et l’ordre et la propreté du lieu. Les cuisines ouvertes qui permettent aux client de surveiller la préparation de leurs repas sont aussi très appréciées ainsi que la sympathie et l’écoute du personnel. La technologie de l’oculométrie qui avait déjà servi pour quantifier les habitudes de lecture a ici permis d’avoir des retours très précis sur l’expérience client des consommateurs et ce à quoi ils accordaient de l’importance. 

 

 

Rédigé par Constance Guyon
Journaliste / attachée de production