Les structures de petite taille intègrent de plus en plus les réseaux professionnels, grand public, les sites de géolocalisation et le mobile à leur stratégie marketing.

L'usage des médias sociaux par les petites entreprises s'intensifie

Près de 60% des petites entreprises souhaitent investir en 2012 au moins autant que l'année dernière dans les stratégies marketing en ligne, affirme AT&T, dans son sondage annuel sur les tendances de communication dans les entreprises de moins de 100 salariés. D'ailleurs, 63% d'entre elles affirment s'appuyer sur leur site pour promouvoir leur activité, et près de quatre sur dix sur les médias sociaux. Selon Ebrahim Keshavarz, chargée de la division des petites entreprises au sein de AT&T, "ces chiffres sont relatifs à une réelle prise de conscience de l'impact financier et de l'avantage concurrentiel, que peuvent apporter ces canaux de communication".

Réseaux sociaux et applications mobiles

Cette prise de conscience se matérialise tout d'abord par une augmentation conséquente de la présence de celles-ci sur les réseaux sociaux. En effet, la présence de ces petites entreprises sur LinkedIn aurait augmenté de 25% entre 2010 et 2011, passant ainsi de 25% à 31%. De même, pour l'adhésion à Facebook qui serait passée de 41% en 2010 à 44% l'année dernière. De plus, depuis 2010, l'utilisation d'applications de géolocalisation, telles que Foursquare, est passée de 5% à 9%. D'ailleurs, 25% des utilisateurs de ce type d'applications pensent qu'elles permettent réellement de générer des ventes, alors qu'ils n'étaient que 2% en 2010. Enfin, alors que le pourcentage d'entreprises possédant un site internet stagne à 75%, elles affirment être maintenant un tiers à l'avoir adapté en version mobile.

Ventes groupées et bouche-à-oreille

Par ailleurs, les petites entreprises seraient moins coutumières des sites de ventes groupées, tel que Groupon ou LivingSocial. En effet, seules 4% d'entre elles affirment les utiliser dans leur stratégie marketing. Bien que sur ce faible pourcentage d'entreprises utilisant ce genre de sites, 90% affirment proposer des promotions plusieurs fois par an. Un changement donc de mentalité assez notable. Bien que ces chiffres puissent paraître toutefois très relatifs. En effet, l'étude rappelle qu'une majorité de ces petites entreprises, s'élevant tout de même à 79%, s'appuie encore simplement sur le bouche-à-oreille pour assurer leur publicité.