La présence d’un label commerce équitable sur un packaging rendrait le consommateur enclin à payer un prix plus de 30 % supérieur à celui d’un produit équivalent sans label. De quoi ravir certaines start-up de l’agroalimentaire.

Les labels commerce équitable favorisent l’intention d’achat

Le jugement du consommateur serait considérablement influencé par la présence du label commerce équitable sur un packaging. C’est le résultat d’une étude menée par des chercheurs du Centre d’Economie et de Neurosciences de l’université de Bonn. En effet, les personnes interrogées pour les besoins de l’étude se sont révélées prêtes à débourser en moyenne 30 % de plus pour l’acquisition d’un produit issu du commerce équitable que pour un produit équivalent classique.

La présence d'un label commerce équitable sur un emballage favorise l'intention d'achat

Grâce au scanner cérébral des sujets de l’étude, les chercheurs ont établi que la présence du label générait une recrudescence de l’activité dans certaines parties du cerveau, dont le système de récompense, à l’origine d’une inclinaison à dépenser une somme plus importante pour acquérir le produit.

D’ailleurs, les chiffres n’en démentent pas. Les ventes de produits du commerce équitable ont représenté entre 5,5 et 6 milliards d’euros en 2012 contre 1 milliard en 2003 selon la Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE). En 2014 en France, le marché des produits commerce équitable aurait, lui, atteint 500 millions d’euros, une progression de 13 % par rapport à 2013. Pas étonnant que certaines start-up de l’agroalimentaire s’engouffrent dans la brèche, notamment celles reposant sur le système de l’abonnement.

les chiffres du commerce équitable selon la PFCE

Le secteur du commerce équitable a enregistré une croissance de 29 % entre 2012 et 2014 selon les chiffres de la PFCE (Crédits image: PFCE)

Rédigé par Pauline Canteneur