Détenant les éditions du Serpent à plumes, spécialisées dans la littérature française et étrangère, la maison Florent Massot dont le créneau est l’édition de la littérature de jeunes talent, et l’éd...

Détenant les éditions du Serpent à plumes, spécialisées dans la littérature française et étrangère, la maison Florent Massot dont le créneau est l’édition de la littérature de jeunes talent, et l’éditeur Somojy réalisant des catalogues de musées, les Editions du Forum créent Manuscrit.com (http://www.manuscrit.com), une maison d’édition française, ayant pour vocation de regrouper l’ensemble des maisons d’édition de la francophonie, les libraires, les médias et les acheteurs potentiels des droits du jeune talent (éditeurs étrangers et cinéastes notamment). Véritable outil d’aide à la décision, la société va mobiliser la chaîne de diffusion du livre tout entière. Chaque éditeur partenaire bénéficiera d’un espace dédié sur le site où lui seront soumis tous les manuscrits reçus, correspondant à son créneau d’édition. Un système d’alerte par mèl effectuera une sélection automatique à intervalles réguliers. Un logiciel, téléchargeable gratuitement sur le site, standardise le format du manuscrit numérique afin d’en faciliter la lecture. Une fois tous les textes à caractère illégal supprimés, des lecteurs professionnels trieront, parmi l’ensemble des manuscrits réceptionnés, ceux qui sont jugés prometteurs. Dans chacune des 19 catégories littéraires, de grands lecteurs, regroupant libraires et critiques littéraires partenaires du site, leur attribueront une fiche de lecture afin d’en préciser les points forts. Cette fiche guidera l’auteur dans sa production future. En échange, l’auteur soumettant son œuvre, consent l’utilisation des droits numériques pendant 18 mois à Manuscrit.com. Des extraits de tous les textes jugés intéressants seront, en effet, accessibles sur le site afin que les internautes puissent en apprécier la qualité et, éventuellement, en acheter les droits numériques (prix devant atteindre la moitié du prix d’une impression papier) ou même commander une impression papier. Manuscrit déposera tous les textes reçus à la Société des gens de lettres. Les auteurs se verront attribuer un numéro ISBN leur donnant la possibilité d’être commandés dans n’importe quelle librairie de France. Les revenus de Manuscrit.com sont liés à la vente des fichiers numériques aux internautes, aux bénéfices des impressions papier à la demande, au partage des droits d’auteur en cas de parution par un éditeur partenaire et à la cession des droits pour les impressions livres de poche et étranger. En cas de découverte d’un jeune talent, le site favorisera toujours le partage des risques par une parution assurée par un partenaire, sans pour autant s’interdire la parution d’auteur le cas échéant. Pour Nicolas Philippe, le PDG du site, cette aventure démontre, s’il en était besoin «la créativité des éditeurs qui refusent le fatalisme de certains face au prétendu dépérissement de l’écrit avec la vague Internet et utilisent les outils d’aujourd’hui pour l’exercice de leur activité traditionnelle». (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/03/2001)