C'est une étude d'IDC qui nous l'apprend : les ventes de lecteurs numériques devraient atteindre des sommets d'ici 2009. Les ventes annuelles seront de 945,5 millions d'unités pour une...

C'est une étude d'IDC qui nous l'apprend : les ventes de lecteurs numériques devraient atteindre des sommets d'ici 2009. Les ventes annuelles seront de 945,5 millions d'unités pour une capitalisation de 145,4 milliards de dollars. En 2004, 224,9 millions d'unités avaient été vendues pour une somme totale de 46,7 milliards de dollars.

Le succès de ces appareils est poussé par les économies d'échelles qui font baisser le prix des puces de mémoire flash. La multiplication d'offres à la fois design et efficientes permet également de séduire un public toujours plus large.

Susan Kevorkian, analyste chez IDC explique le poids essentiel d'Apple dans la généralisation de la demande de baladeurs numériques. "Apple en a été le principal moteur", commente-t-elle. Le succès incroyable de l'iPod a alimenté une concurrence ténue sur le segment des baladeurs numériques et maintenant des baladeurs à mémoire flash dont fait partie l'iPod nano. IDC estime que la capacité des baladeurs à mémoire flash va atteindre 8 GB en 2006 et 16 GB fin 2007.

Le segment des lecteurs vidéo devrait aussi être dynamisé avec un élargissement de l'offre. Apple a entamé la course avec la commercialisation de son iPod Vidéo annoncée la semaine dernière. "Nous voyons Apple se positionner sur la vidéo avec l'iPod, à l'origine conçu pour la musique(...) il est tout à fait envisageable qu'une prochaine génération d'iPod vidéo soit dotée d'un plus grand écran, et Apple pourrait avoir d'ici là une offre plus large en terme de contenu", explique Kevorkian.

(Atelier groupe BNP Paribas- 17/10/2005)