Alors que le mobile va jouer un rôle essentiel dans le marché de la vente de détail en Asie, quels sont les comportements des consommateurs asiatiques et comment les annonceurs pourront-ils en tirer d’avantage ?

M-commerce en Asie : un paysage encore inégal mais prometteur grâce à la publicité

Le taux de pénétration des smartphones dans certains pays asiatiques dépasse celui des pays occidentaux et leurs marchés ne sont pas loin d’être saturés. C’est en effet ce que révèle un nouveau rapport de Nielsen. Intitulé « Decoding the Asian Mobile Consumer », le rapport analyse en détail les comportements des mobinautes présents dans les 9 pays différents de la zone Asie-Pacifique. * Toutefois, s’il on constate que de manière générale, ces pays sont particulièrement friands de tous les “à-côtés” que le mobile peut offrir (jeux, réseaux sociaux, messagerie instantannée…), tous ne le sont pas de manière égale concernant l’achat sur mobile. Néanmoins, le goût pour la publicité semble les réconcilier.

Le m-commerce façonnera l’avenir de la vente de détail en Asie

En premier lieu, le rapport de Nielson confirme en effet qu’il existe de véritables inégalités en matière du développement de m-commerce dans ces pays asiatiques. Ainsi, si près de 90% des consommateurs japonais et plus de deux tiers des consommateurs coréens ont déjà effectué des achats sur mobile au cours de ces derniers mois, ce chiffre tombe à 8% en Inde et à seulement 3% aux Philippines. Les pays comme le Singapore, la Malaisie et l’Australie se situent au milieu avec un tiers des répondants ayant acheté via mobile. « Nous pensons que la vague du m-commerce va gagner rapidement du terrain dans des pays moins habitués et le mobile jouera un rôle essentiel dans l’avenir du commerce de détail en Asie » commente ainsi Sagar Phadke, directeur de la zone Asie Pacifique chez Nielson.

Priorité aux contenus gratuits et non intrusifs

Parallèlement, les utilisateurs asiatiques de smartphones sont relativement réceptifs à la publicité mobile. En Chine, par exemple, près de 90% des consommateurs ont déjà cliqué au moins une publicité sur des écrans connectés. Les publicités intégrées dans les applications sont les formats la plus répandus sur les marchés asiatiques. « Les publicités mobiles qui donnent accès aux contenus gratuits et qui ne perturbent pas l’expérience utilisateur sont plus facilement acceptées » ajoute Phadke.  A cela s’ajoute le succès des vidéos, un véritable levier de croissance pour les annonceurs. «  Quoi qu’il en soit, la compréhension de la motivation des mobinautes est primordiale pour construire une stratégie mobile solide. » conclut-il.

* L’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, les Philippines, l’Australie, Hong Kong, la Chine, l’Inde et le Singapour.

 
Rédigé par Ruolin Yang
Journaliste