Les entreprises sont désormais nombreuses à disposer de leur propre plate-forme. Une initiative qui va de paire avec la généralisation des smartphones pour un usage simultanément personnel et professionnel.

Des magasins d'applications de plus en plus courants en interne

Les magasins d'applications en entreprise risquent fort de redéfinir les relations qu'ont les entreprises avec leurs partenaires technologiques sur les trois prochaines années, explique Canalys dans une étude. Selon le cabinet, ces plates-formes sont l'un des meilleurs moyens pour les partenaires de profiter de revenus conséquents en proposant des services et des logiciels en cloud. "Si l'informatique dans les nuages est certainement l'un des aspects les plus frappants du changement que connaît le paysage du logiciel d'entreprise, il n'en est pas le maillon fondamental", note Adam Daum, analyste pour Canalys. "L'engouement pour les applications est bien plus fondamental". Ce tournant tient à plusieurs raisons, juge l'étude. La première ? Qu'ils en aient le droit ou pas, les collaborateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser leurs propres smartphones au travail, et à télécharger des applications, de gestion par exemple.

Mieux gérer la flotte de mobiles

Certaines sociétés, conscientes de cette tendance, encouragent cela, voire fournissent elles-mêmes des smartphones utilisés traditionnellement à des buts ludiques et non professionnels. Du coup, en proposant un magasin d'applications internes, les entreprises peuvent plus aisément gérer cette flotte, et connaître les différents OS utilisés. Deuxième raison : ces plates-formes donnent la possibilité au secteur technologique d'une compagnie de maintenir un certain contrôle de la sécurité et de la gouvernance, sans augmenter les effectifs. Selon Canalys, cette adoption massive par les entreprises de magasins d'applications bénéficie à une autre tendance : celle du changement dans l'architecture logicielle des compagnies.

Faciliter la flexibilité du département IT

Ainsi, le département technologique a connu des difficultés dans l'intégration et la gestion d'applications d'entreprises toujours plus complexes. Or la demande de simplicité des utilisateurs, ainsi que les réductions de budget plutôt courantes, ont encouragé les responsables de ces pôles à ouvrir leurs API, afin de faciliter la mise au point d'applications permettant d'attendre plus simplement les mêmes résultats. Or le meilleur moyen de distribuer ces modules est via un magasin interne. Dernière explication fournie par Canalys : les employés veulent retrouver au sein de leur travail la même flexibilité et simplicité qu'ils rencontrent quand ils utilisent leur smartphone.