d’euros en 2005. Le cabinet de conseil Cesmo a réalisé, en août dernier, pour le compte de Microsoft France, une évaluation du marché français de la messagerie en mode ASP. Le marché de la messa...

d’euros en 2005. Le cabinet de conseil Cesmo a réalisé, en août dernier, pour le compte de Microsoft France, une évaluation du marché français de la messagerie en mode ASP. Le marché de la messagerie d’entreprise en mode ASP, estimé à une dizaine de milliers de boîte aux lettres fin 2001 devrait représenter plus de 480 000 clients utilisateurs en 2005, pour un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. Le marché en volume se concentrera autour des petites et moyennes entreprises. Celles-ci devraient représenter près de 70 % du nombre de boîtes aux lettres installées en 2005. Le marché devrait bénéficier d’un réel dynamisme à partir de la fin 2002, avec un taux de croissance moyen annuel de 115 %. Avec plus de 50 % du marché fin 2005, les grandes entreprises (plus de 1 000 salariés) sont les premiers contributeurs. Un contrôle plus facile et plus précis des dépenses (coût mensuel), une facilité d’installation et d’utilisation, un transfert de risque vers l’ASP par des engagements type SLA (service level agreement), une expertise technique sont autant de critères de choix et d’avantages d’une messagerie d’entreprise en mode ASP. De cette manière, les entreprises peuvent se concentrer sur leur cœur de métier. Les acteurs positionnés sur ces offres sont des fournisseurs d’infrastructures (opérateurs), des pures players, des éditeurs ou bien encore des intégrateurs. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/11/2001)