Essaimer du contenu sur les réseaux sociaux, blogs et sites de partage de vidéo est un moyen efficace de communiquer sur son entreprise sans solliciter directement un individu.

Les marketeurs ont tout intérêt à favoriser les stratégies indirectes

Les consommateurs rechignent à acheter sous la pression des techniques de marketing traditionnelles, englobant les publicités persistantes et les appels incessants de télémarketeurs. Voilà en substance ce qu’explique un rapport réalisé par Hubspot. Qui souligne l’intérêt pour les entreprises d’adopter une démarche plus indirecte, baptisée en anglais «inbound marketing ». Cette stratégie vise à ce que ce soit le client qui vienne à l’entreprise. C’est-à-dire qu’il doit découvrir les marques et les entreprises sans avoir été sollicité, par exemple en remplaçant les publicités sur les produits par des vidéos, ou grâce à des blogs auxquels souscrivent les consommateurs. Dans ce contexte, les médias sociaux se sont avérés un moyen très efficace d'attirer les consommateurs et de les amener à réaliser un achat.


Les utilisateurs se fient aux réseaux sociaux

Plus spécifiquement, 71% des personnes sont plus susceptibles de procéder à un achat sur base de références glanées sur les médias sociaux. Alors que l'outbound marketing utilise les appels non sollicités et les mails pour approcher les prospects, l'inbound marketing utilise, pour attirer le client, les médias sociaux comme, par exemple, des clips ou vidéos sur YouTube. Un autre objectif stratégique de l'inbound marketing vise le bouche à oreille pour transmettre l'information liée à une marque. Selon l'étude de HubSpot, 90% des personnes interrogées se fient aux recommandations de leurs amis. Bien que 41% des personnes pensent que les bannières publicitaires sur les moteurs de recherche sont une source fiable d'information sur les produits, 70% font plutôt confiance à l'opinion des acheteurs, ce qui revient à dire que les consommateurs font plus confiance à des étrangers qu'aux publicités elles-mêmes.


Résistance des consommateurs au marketing traditionnel

Seuls 8% des consommateurs considèrent les publicités sur Internet comme une source fiable d'information sur les produits. Certains éléments clés semblent être à l'origine de la croissance de l'inbound marketing, notamment le rejet du marketing agressif. 86% des personnes interrogées coupent le son de la télévision ou changent de chaîne pour ne pas avoir à subir les publicités. En outre, deux tiers des Américains figurent sur la do not call list de la FCC, ce qui montre que les télémarketeurs sont devenus une nuisance pour plus de 200 millions de personnes.

Rédigé par Marcus Burke