Les comportements des voyageurs sur les médias sociaux devraient influer sur les stratégies marketing selon une nouvelle étude de ShareThis.

Le marketing devrait explorer les interactions entre voyageurs et réseaux sociaux

Le temps de la recherche Google “Hôtel à Paris” paraît bel et bien révolu (moins 70 % en six ans selon une infographie de 2012). Désormais le voyage se décline sur les réseaux sociaux avec 40 % d’interactions supplémentaires par rapport aux autres thématiques. C'est décidément le sujet qui suscite le plus d’échanges sur le net. Le pourcentage issu de la dernière étude de ShareThis rend bien compte de l’importance sociale que jouent les voyages. Le spécialiste des réseaux sociaux a analysé les comportements de près de 52 millions de touristes connectés à travers leurs quelque 1,9 milliard d'interactions sur Internet entre juin et septembre 2014. Résultat : que cela soit dans la planification ou au cours de leur excursion elle-même, les internautes sont bien plus susceptibles de partager leurs faits et gestes qu’en temps normal. En cela, l’étude surprend peu, l’importance des réseaux sociaux dans le tourisme ayant été déjà soulignée. En revanche elle met en lumière des aspects moins attendus : les voyageurs connectés ont des comportements à la fois sérieux et extrêmement compartimentés.

La logistique en tête des conversations

Cassant un peu le cliché Instagram les pieds au bord de la plage, le rapport de ShareThis insiste sur un point : les internautes partagent et interagissent davantage lorsqu’il s’agit de la logistique des déplacements. Ce qui agite le plus les médias sociaux reste les questions de budget, en tête des sujets évoqués par les internautes avec plus de 2,6 millions de partages. Les photos de vacances suscitent quant à elles bien moins d’intérêt, de même que les lunes de miel par exemple qui ne totalisent que 180 000 partages. Conséquence selon ShareThis, les stratégies marketing doivent adapter leur discours et se concentrer sur ces sujets logistiques qui créent le plus l’engouement. Un danger guette tout de même ce type de stratégie : la perte de confiance dans les réseaux sociaux, comme le soulignait une étude scandinave il y a deux ans. Les voyageurs interrogés semblaient alors plus que dubitatifs devant les informations touristiques trouvées sur Twitter notamment.

Une segmentation claire entre ordinateur et mobile

En plus de cet attrait pour l’organisation du voyage, un second constat transparaît dans l’étude : les internautes adoptent des habitudes extrêmement compartimentées. Cela vaut pour les appareils utilisés tout particulièrement. Ils privilégient ainsi pour 60 % d’entre eux l’ordinateur lorsqu’il s’agit de la planification de leur périple. En revanche pour le partage, le mobile reste un des outils les plus utilisés. Le même phénomène surgit avec les plateformes choisies. Facebook et Twitter dominent sans conteste le monde du partage mais les Blogger, Tumblr et Pinterest arrivent toutefois à canaliser une grande partie des clics pour la planification  des voyages. La leçon à en tirer pour ShareThis : les marketeurs doivent se diversifier et ne pas hésiter à investir ces différents médias. Et compte-tenue de la passion que peuvent susciter les posts liés aux voyages, l’étude insiste sur un autre point : les professionnels du tourisme ne sont pas les seuls à pouvoir exploiter ce potentiel, les marketeurs de tout bord devraient pouvoir s’en emparer.

Rédigé par Guillaume Scifo