Les réseaux communautaires sur le Web pourraient devenir un support publicitaire efficace pour les marques, à condition de s'y impliquer durablement, estime le cabinet Forrester Research...

Les réseaux communautaires sur le Web pourraient devenir un support publicitaire efficace pour les marques, à condition de s'y impliquer durablement, estime le cabinet Forrester Research.
 
Les sites à caractère communautaire, comme MySpace et Facebook, sont très populaires auprès des adolescents et des jeunes américains. Ils représentent donc pour les marques un énorme potentiel en matière de publicité. Ainsi, près de la moitié des internautes de 12 à 17 ans et plus des deux tiers de ceux âgés de 18 à 21 ans ont déjà un profil sur au moins un de ces réseaux sociaux. Et 60% des adolescents et près de 70% des jeunes adultes se rendent au moins une fois par jour sur ces sites, selon une étude du cabinet d'analyses Forrester Research.

Pourtant, beaucoup des annonceurs utilisent encore des canaux internet "traditionnels" pour faire leur publicité auprès des jeunes: liens sponsorisés menant vers des mini-sites dédiés, publicité contextuelle...
 
Créer une relation plus personnelle avec les internautes
 
Forrester estime que cette façon de faire du marketing  n'incite pas les jeunes à se tourner vers ces marques. Le cabinet préconise donc aux annonceurs de créer leur propre profil dans les réseaux communautaires. Les marques profiteraient dans un premier temps d'une meilleure visibilité. Elles pourraient aussi tabler sur le bouche-à-oreille, très populaire auprès des 12-17 ans, pour faire entrer leur profil au sein des listes d' "amis" référencées sur chaque page personnelle. A titre d'exemple, en se créant un profil sur MySpace, le film X-Men2 a recueilli plus de deux millions d'utilisateurs de ce réseau dans sa liste d'amis. Efficace!
 
En outre, les marques peuvent compter sur leur réseau d'amis: les internautes se rendant chaque jour sur un site communautaire font figure de "leaders naturels": s'ils sont séduits par le profil d'une marque, ils n'hésiteront pas à la recommander à tous leurs amis internautes ou à en parler sur leur blog.
 
Des bonus propres à Internet
 
Les jeunes internautes sont également attirés par les petits bonus que les marques peuvent offrir, telles que les réductions et des promotions sur des produits si elles sont régulièrement mises en avant sur le profil. Des contenus exclusifs peuvent aussi attirer leur attention, tels que des wallpaper et des images téléchargeables.
 
Les annonceurs ne doivent pas non plus oublier d'entretenir leur relation avec les utilisateurs des réseaux sociaux en renouvelant régulièrement le contenu de leur profil et en n'hésitant pas à solliciter les visites par l'intermédiaire d'e-mails pour, par exemple, les inviter à des évènements exclusifs. Ainsi, la marque de lingerie américaine Victoria's Secret a proposé à ses "amis" de MySpace et de Facebook de gagner des invitations pour une "PJ Party" (Pyjama Party) exclusive.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/07/2007)