Les réseaux sociaux et les vidéos en ligne sont privilégiés par les marketeurs qui peuvent ainsi mesurer le retour de ces publicités.

Le numérique permet de quantifier plus facilement le retour sur investissement et de rediffuser continuellement et gratuitement des contenus sur certains supports. Des arguments qui plaisent de plus en plus aux agences. D’après une étude de Strata sur les agences de publicité, 84% des agences interrogées ont indiqué que l'orientation client sur internet et le numérique a augmenté depuis l'année dernière. Ainsi on remarque que dans l'ensemble, l’accent mis par l'industrie de la publicité sur Internet et le numérique ne cesse de se renforcer. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter puisque 26% des répondants s'attendent à avoir de plus grosses dépenses dans le numérique que dans les canaux traditionnels dans les trois prochaines années. Cela représente une augmentation de 29% depuis le troisième trimestre de 2011. Les choix pour la publicité numérique est tout d’abord l’affichage en ligne (84%). Suivi de près par la recherche (78%), en hausse de 20% par rapport au deuxième trimestre de 2012. Enfin, en troisième se trouve le social à 57%, puis en quatrième le mobile (45%).

Des outils mesurables

La fusion traditionnel et numérique est un défi de taille pour 39% des agences. Et les supports digitaux peuvent prendre de nouvelles formes qui sont quantifiables. En effet, il suffit de quelques secondes seulement pour déterminer le retour sur investissement, ce qui est un défi pour 49%. En outre "nous approchons un changement radical dans la façon dont les annonceurs abordent la vidéo en ligne. Avec l'introduction récente de Google Adwords pour la vidéo, les annonceurs peuvent mesurer l'efficacité de leur contenu vidéo, alors qu’ils étaient auparavant incapables de le faire", déclare Joy Baer vice-président exécutif et directeur de l'exploitation au sein de Strata. Alors que justement la vidéo en ligne est en pleine expansion sur de multiples plateformes puisque les possibilités d'intégration continuent de croître. L’enquête témoigne en effet d’une augmentation de 40%  du volume de la vidéo numérique entre le premier et le troisième trimestre 2012. En outre, la vidéo en ligne est réutilisable en ce sens qu’un "spot de 30 secondes peut n’être diffusé qu'une seule fois à la télévision, mais peut ensuite être vu indéfiniment par des segments ciblés sur YouTube et Facebook sans engendrer de coûts supplémentaires".

Des réseaux sociaux toujours en augmentation

Facebook est la première plateforme de médias sociaux de choix, puisque 82,4% des agences préfèrent l'utiliser dans les campagnes de leurs clients. YouTube est quant à lui deuxième à 42%. La popularité de ces médias ne cesse de croitre puisqu’au troisième trimestre 2012, seulement 8,1% des marketeurs interrogés n’utilisaient pas les médias sociaux, soit une baisse par rapport au 13,6% du troisième trimestre 2012. Enfin, de nouveaux réseaux sociaux suscitent l’engouement, puisque l’enquête révèle que 23% des agences de publicité ont utilisé Pinterest au troisième trimestre. Cela représente une augmentation de 48% par rapport au deuxième trimestre 2012. Ainsi il est logique que les marketeurs s’en servent ainsi que Google +.