Pour promouvoir sa plate-forme de messages via le cloud computing, une entreprise a présenté un système permettant de commander via SMS un café préparé automatiquement. Et nominatif.

Un message dans les nuages pour commander un café latte

En arrivera-t-on à supprimer, à terme, les vendeurs de nos commerces ? Pourquoi pas, si les consommateurs commencent à se servir seuls. Comme, par exemple, avec la machine à café commandée à distance inventée par ZipWhip, créateur d’une plateforme de messagerie hébergée en « cloud ». Cette machine propose à son utilisateur de commander un café par l’envoi d’un message texte sur la plateforme de Zipwhip, laquelle redirige la commande (par exemple « café » ou « cappucino ») vers la machine. Une pince fixée sur un mécanisme à roulement attrape alors un mug et l’apporte à la cafetière qui prépare la boisson. Cette dernière n’a plus qu’à attendre le consommateur sur une plaque chauffante. Mais juste avant, la pince aura pris le temps de déplacer la tasse vers une imprimante qui aura noté le nom du client avec de l'encre comestible. 

Une plate-forme dans les nuages

Une innovation intéressante... dont ne seront toutefois pas équipés à court terme les cafés européens ni même aux Etats-Unis. Car cette machine est un prototype fabriqué par ZipWhip qui, loin de vouloir changer d'activité, souhaite montrer l'intérêt de sa plateforme de messagerie texte en cloud. Concrètement, la plateforme permet à son utilisateur d'envoyer un SMS vers et à partir de n'importe quel appareil. Sur un mobile, les SMS sont stockés sur l'appareil ; via ZipWhip, ils sont dans les nuages. Dès lors, si une personne adresse un message à l’un de ses proches, elle peut le faire sur une tablette, un ordinateur ou un téléphone via son compte personnel accessible par le numéro de téléphone.

Du texte et du cloud

Les intérêts sont divers. La plateforme reste utile pour envoyer des SMS même sans mobile, elle permet également d’en envoyer sans laisser de traces sur le mobile (pour des messages confidentiels, contenant des données sensibles ou stratégiques) et, sur un plan technique, c’est un moyen de contourner les problèmes de mémoires et de stockage inhérents à l’appareil. L’application, un brin folklorique, à une machine à café ouvre toutefois la porte à d’autres déclinaisons du service, qui ne se limite pas à l’envoi de message à un destinataire mais au déclenchement d’une commande. Ce qui se prête notamment à des usages bureautiques et professionnels. A noter que l'opération a été révélée par le site GeekWire qui présente sur son article deux vidéos de démonstration.