Internet. Selon un sondage réalisé par l'Ifop pour le compte d'IBM, seules 29 % des entreprises du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie, de plus de 20 salariés, sont aujourd'hui reliées à l'Internet,...

Internet. Selon un sondage réalisé par l'Ifop pour le compte d'IBM, seules 29 % des entreprises du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie, de plus de 20 salariés, sont aujourd'hui reliées à l'Internet, contre une moyenne de 46 % pour l'ensemble de la France. 23 % des entreprises interrogées envisagent toutefois de se connecter dans les douze prochains mois et 62 % après l'an 2000. Seuls 7 % des sondés sont réfractaires au web. C'est dans ce contexte que la chambre régionale de commerce et d'Industrie, les treize CCI locales et la Drire (direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement) ont lancé notamment l'opération "1 000 entreprises sur le Net". Unique en son genre en France, cette initiative vise à équiper 1 000 PMI régionales d'un kit de connexion au réseau Internet, mis au point par quatre opérateurs régionaux : Cegetel Entreprises, Nordnet, Pictime et France Télécom. Ce kit comprend un accès gratuit Internet pour huit mois, un modem, un guide d'utilisation et une formation assurée au sein des CCI. Cette opération a déjà séduit, six mois après son lancement, plus de 1 000 PMI. Un véritable réseau de prestataires s'est également développé pour répondre aux attentes des entreprises. Selon le Déclic (centre de ressources en commerce éléctronique du Nord-Pas-de-Calais), la région compte aujourd'hui près de 67 concepteurs de sites web, 17 fournisseurs d'accès et d'hébergement de sites (dont Atos, Belgacom, Nordnet, Pictime, Telmedia) et 16 sociétés de conseils en commerce électronique. Même le Barreau de Lille s'est mis à surfer avec plusieurs avocats ou cabinets spécialisés dans ces domaines. Désormais, cette activité dans la région emploie 350 personnes. On dénombrait en mai 1 202 sites web, dont 319 sites institutionnels ou associatifs, 84 sites de prestataires de services et 799 sites d'entreprises. La région arrive ainsi en quatrième place derrière l'Ile-de-France, le Rhône-Alpes, et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 47 % des sites professionnels présentent l'entreprise de façon institutionnelle, 33 % offrent des informations approfondies sur les produits, 11 % sont interactifs laissant à la clientèle une possibilité de faire des devis ou des demandes de documentation et seuls 7 % autorisent la commande de produits en ligne. 65 % des 44 sites marchands répertoriés ont mise en place une technique de paiement sécurisé. 3 % permettent de suivre l'état de la commande en ligne. Certains sites comme ceux de la Redoute, Décathlon, Yaskifo et Goto Software utilisent des porte-monnaie virtuels pour le règlement en ligne. (La Tribune - 16/06/1999)