La nouvelle version du site Internet de Surcouf (http://www.surcouf.com) sera mise en ligne progressivement du 23 au 28 mai 2002. Elle comporte des innovations majeures ...

La nouvelle version du site Internet de Surcouf (http://www.surcouf.com) sera mise en ligne progressivement du 23 au 28 mai 2002. Elle comporte des innovations majeures. Ainsi, 19 actions sont nécessaires, contre 34 dans la précédente version pour passer sa première commande. 11 concernent la création de son compte et 8 actions pour passer commande. Le nombre de pages à parcourir passe de 5 à 3 pages sur la partie commande et de 3 à 1 page sur le choix du mode de paiement et de livraison. Les 17 000 photos illustrant le site sont agrandies de 20 %. Les espaces éditoriaux et de dialogue sont plus étendus. Une nouvelle rubrique « Mes questions » permet aux internautes de dialoguer encore plus facilement avec les équipes de surcouf.com. 4 000 fiches produits représentant une cinquantaine de marques sont enrichies d’un lien vers les derniers drivers, accessibles directement par surcouf.com. La rubrique « Guides d’achat » et les fiches produit permettant aux internautes de découvrir une trentaine de guides d’achats. Lancé en mai 2001, le site Surcouf.com propose 20 000 références immédiatement disponibles. 200 à 300 000 produits sont en permanence dans le stock du magasin. Le site accueille plus de 900 000 visites mensuelles. Les internautes consultent en moyenne 18 pages et restent une dizaine de minutes sur le site. Le panier moyen s’élève à 300 euros environ. 70 % des commandes sont passées depuis la province. 70 000 commandes ont été traitées en un an. L’activité du site représente aujourd’hui près de 10 % de l’activité du magasin. Par ailleurs, pour fêter son premier anniversaire, Surcouf.com offre les frais de port sur l’ensemble des commandes passées en France métropolitaine et en Corse. La gratuité des frais de port est valable sur les livraisons passées en mode économique (colissimo suivi jusqu’à 10 kg, UPS au-delà). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/05/2002)