Pour faciliter le travail des marketeurs de terrain en incitant financièrement les consommateurs connectés à renvoyer les informations récoltées sur les lieux de ventes aux marques.

Mobeye permet aux marques de rétribuer leurs clients pour inspecter les rayons

Les récompenses sont devenues depuis un certain temps un vecteur important dans l’interaction entre les marques et leurs clients. En effet, des plateformes comme Recipay, Perk ou encore Yes Profile donnent la possibilité aux marques de directement rétribuer les utilisateurs qui fournissent des données personnelles. Mais une entreprise peut-elle compter sur des consommateurs lambda pour effectuer certaines tâches professionnelles ? Une startup tente de prouver ce concept en lançant une application mobile, baptisée Mobeye. Rencontrée hier à l’occasion du Prototype Fiesta organisé par l’accélérateur Startup42 (qui est hébergé par l’école d’ingénieurs informatique, EPITA), celle-ci propose aux marques distribuées en magasin de profiter d’une communauté de mobinautes pour collecter leurs informations commerciales sur le terrain.

Transformer les consommateurs en professionnels de la force commerciale

« Aujourd’hui, 75% des points de ventes  ne sont pas visités par les commerciaux des marques et le marketing terrain coûte cher aux entreprises » remarque Aymeric Berenger, l’un des co-fondateurs de Mobeye. D’où l’intérêt de déployer les consommateurs sur le terrain. Ainsi, ceux-ci ont l’opportunité via l’application d’accomplir des missions proches de chez eux au profit des marques. Parmi celles-ci, il peut leur être proposer de vérifier si l’emplacement de tel ou tel produit dans les supermarchés est adéquat, même chose pour la mise en place du plan de promo, des publicités sur le lieu de vente ou encore des prix. Pour cela plusieurs solutions s’offrent aux utilisateurs : soit de remplir un questionnaire ou prendre des photos sur place, et ce de manière géolocalisée. Car d’après Aymeric : « nous demandons à nos utilisateurs d’activer la géolocalisation de leurs smartphones, dans l’objectif de pouvoir vérifier par la suite la véracité des informations fournies, de voir si ces photos n’ont pas été montées, etc. » Une sécurité donc pour les marques, mais également pour les points de vente.

La gamification au centre du développement

C’est ensuite l’équipe de Mobeye qui se chargera de regrouper et d’analyser ces données pour les entreprises et de leur envoyer ainsi des tableaux de bord précis aux indicateurs clés pour les entreprises. L’intérêt ici de demander de l’aide aux clients est que « ces informations prennent davantage de valeur si on arrive à les obtenir régulièrement » souligne Aymeric Berenger. Or, au bout de seulement deux semaines l’équipe explique que ses 100 béta users ont déjà inspecté 60 points de vente. Et du côté de la marque Mobeye elle-même, la startup mise sur le développement d’une stratégie de gamification : permettre aux utilisateurs les plus fidèles d’avoir accès aux missions les plus complexes avant les autres ou de devenir ambassadeurs de Mobeye. « La gamification passera sûrement par les jeux et le social pour motiver au maximum notre communauté » conclut Aymeric Berenger.

Rédigé par Ruolin Yang
Journaliste