La téléphonie mobile représente un secteur en pleine expansion dans les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Ce secteur est d'autant plus utilisé qu'il facilite le m-commerce ou les initiatives de m-santé.

Le nombre de connexions mobiles dans les pays du Proche Orient, du Moyen Orient et de l'Afrique du Nord, a augmenté de 32% ces dix dernières années, le deuxième taux d'augmentation le plus fort au monde après celui de l'Afrique sub-saharienne. C'est en effet ce que rappelle Deloitte et GSMA dans leur étude intitulée Arab States Mobile Observatory. Malgré de fortes disparités culturelles ou de couverture du réseau téléphonique – seulement 17% du territoire égyptien est couvert, mais il touche 99% de sa population, la téléphonie mobile représenterait globalement un acteur majeur de l'économie de ces pays. Générateur d'emplois, utilisation répandue du m-commerce ou de la m-santé, la téléphonie mobile représente 6.2% du PIB des pays du Moyen-Orient en 2012, soit une augmentation de 118% depuis 2006.

Une m-santé en plein essor

La m-santé, la m-éducation ou encore le m-commerce se trouvent enrichis par le développement de la téléphonie mobile dans ces pays. La chute du prix des téléphones mobiles, entre autres, a entraîné cette expansion. Cette réduction est par exemple de l'ordre de 70% aux Etats Arabes Unis, de 58% au Soudan et de 49% au Maroc. En conséquence, l'utilisation du mobile a un impact sur ces sociétés. En Jordanie, la Société Royale Scientifique a développé un forum consacré à la santé des enfants, qui permet aux utilisateurs vivant en zone rurale de poser des questions par SMS et de recevoir des réponses de médecins certifiés. Au Qatar, l'opérateur mobile Qtel offre la possibilité de recevoir des conseils relatifs à la santé ainsi que des consultations.

Des initiatives pour les services bancaires

L'accès à Internet se fait dans 10% des cas depuis un mobile, en moyenne dans le monde entier. Cette statistique est revue à la hausse dans les pays interrogés par Deloitte. Au Soudan, 45,32% des opérations sur Internet sont effectuées depuis un mobile, 27,02% au Koweït ou encore 18,51% en Arabie Saoudite. En Egypte, Vodafone en partenariat avec HSBC ont développé des services de banque sur mobile pour les utilisateurs ne disposant pas de compte en banque. Maroc Telecom a développé un système qui permet depuis n'importe quel téléphone les transferts de fonds, les paiements de facture ainsi que le retrait et le dépôt d'argent dans des agences.   

 

Rédigé par Guillaume Parodi
Rédacteur