Jusqu'à présent, Exalead, collaborateur du projet de développement du moteur de recherche européen Quaero, était plutôt spécialisé dans les solutions dédiées aux...

Jusqu'à présent, Exalead, collaborateur du projet de développement du moteur de recherche européen Quaero, était plutôt spécialisé dans les solutions dédiées aux entreprises. Le moteur de recherche français se diversifie et lance un nouveau service basé sur l'innovation et l'interactivité. Public visé : les internautes.
 
Ce nouveau moteur de recherche, qui comprend 8 milliards de pages Web, présente une interface complètement rénovée et propose de nombreuses fonctionnalités novatrices comme la mise en place de raccourcis vers ses sites préférés sous forme de vignettes sur la page d'accueil, ou encore de présentation des sites avec un descriptif et une copie de leur interface. Il sera également possible, Web 2.0 oblige, de personnaliser sa page d'accueil.
 
Plus inédit, Exalead donne la possibilité à l'utilisateur de combiner deux modes de recherche, celui par mot-clé, traditionnel, et celui par annuaire. Ce dernier repose sur le projet open source Open Directory. François Bourdoncle, p-dg de la société, précise que "cela permet de trouver l'information pertinente, même si l'internaute n'a pas formulé la requête correctement".

Exalead propose un moteur de recherche à destination du grand public. Un concurrent pour Google?(cliquez pour agrandir)
Enfin, la firme a mis en place une "zapette thématique". Ce service, situé à la droite de l'écran, donne à l'usager la possibilité d'affiner sa recherche en précisant la langue, mais aussi la forme exacte du document qu'il souhaite (vidéo, audio, pdf...).
 
Comme pour les autres moteurs de recherches, des liens publicitaires seront présents sur l'interface. Mais Exalead, plutôt que de disposer de sa propre régie publicitaire, a préféré utiliser les services de Yahoo Search Marketing.
 
Pourquoi une telle décision? Pour M. Bourdoncle, la réponse est simple: "Notre ambition est de détenir 3% à 4% de parts de marché sur le secteur de la recherche dans le monde, mais cela ne nous permettrait pas d'atteindre un volume d'affaire suffisant pour qu'une régie publicitaire en interne soit rentable".
 
Car Exalead compte bien devenir un acteur non négligeable sur le marché des moteurs de recherche face au grand leader, Google. Et pour se faire connaître, la firme devrait déployer une campagne télévisuelle et signer des partenariats avec plusieurs médias. Mieux que Google!
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 11/10/2006)