Près de la moitié des professionnels du secteur s'intéressent désormais à mettre le client au centre de leur stratégie, basée sur différents canaux. Mais il faut encore affiner leur approche de chaque support.

Le multicanal devient une priorité pour les marketeurs

46% des marketeurs ont fait du développement multicanal une priorité ces dix-huit derniers mois, note Experian Marketing Services dans son benchmark sur les tendances de l'année passée et à venir. Un constat encourageant et qui montre que les marques placent du coup de plus en plus leurs clients au centre de leurs préoccupations. Cela, en adoptant une communication multicanale à deux sens. En 2012, les efforts devraient se concentrer sur trois domaines : 61% des marketeurs interrogés ont rapporté qu'ils coordonneraient et intensifieraient leurs efforts pour les emails, 53% pour la publicité sur les réseaux sociaux et 47% pour les applications mobiles.

A chaque canal sa stratégie

L'important est que ces programmes permettent de mieux rapprocher les marques avec leurs consommateurs. Toutefois, chaque canal étant différent, il faut adopter une stratégie propre à chacun. Le rapport suggère ainsi de mettre en place un dispositif marketing décomposé en quatre phases. Premièrement, être à l'écoute des consommateurs pour comprendre leurs préférences sur chaque support, puis, analyser ces informations et établir une segmentation pour chaque canal. Troisièmement, coordonner et construire une stratégie adaptée et enfin, interagir avec les consommateurs avec une approche multicanale.

Une approche intégrée

Pour gérer au mieux les informations des différents canaux, il est essentiel que la collecte des données relative aux clients se fasse de manière intégrée. En effet, chaque département doit pouvoir collaborer et partager l'information, d'une part pour avoir une vision globale de chaque consommateur et d'autre part par soucis d'avoir une base de données la plus propre possible. 42% des marketeurs interrogés ont déclaré que les équipes de leurs entreprises collaboraient sur tous les programmes marketing et seulement 13% des entreprises disent travailler totalement en silos.

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager