Le 29 octobre, SFR va lancer en France le service multimédia mobile ''Vodafone Live!''. Fort de la notoriété de sa marque sur l’hexagone, le deuxième opérateur mobile français, refuse toutefois ...

Le 29 octobre, SFR va lancer en France le service multimédia mobile "Vodafone Live!". Fort de la notoriété de sa marque sur l’hexagone, le deuxième opérateur mobile français, refuse toutefois de changer de nom pour prendre celui du numéro un européen de la téléphonie mobile.
Directeur général de SFR, Pierre Bardon a insisté sur les caractéristiques commerciales de la nouvelle offre, présentée comme « le plus fort lancement depuis [notre] création ». L’opérateur s’est fixé un objectif d’un million de clients SFR utilisateurs de Vodafone Live! fin 2004. De plus, avec ce service, SFR compte faire croître le revenu moyen par client (ARPU) de 10% pour la même période. L’objectif est ambitieux : rappelons que SFR compte actuellement environ 14 millions de clients.
SFR, qui avait refusé l'an passé d'adopter l'I-mode du géant japonais NTT DoCoMo (choisi par Bouygues Telecom), s'est senti d'autant plus porté à choisir "Vodafone Live!" que ce service compte déjà trois millions de clients dans 10 pays d'Europe et en recrute 100.000 chaque semaine, selon SFR.
Selon une étude que vient de faire paraître par l’ARC Group, le secteur “Mobile entertainment services” devrait générer dans le monde plus de 27 milliards de dollars de revenus en 2008, grâce à 2,5 milliards d’utilisateurs. Une nouvelle course aux revenus télécoms dans laquelle l’Asie du Sud a pris une sérieuse avance sur l’Europe.
(Atelier groupe BNP Paribas – 21/10/2003)