Comment attirer la génération férue de communautés et de contenus autoproduits ? En adaptant ses usages et outils à la muséographie...

Comment attirer la génération férue de communautés et de contenus autoproduits ? En adaptant ses usages et outils à la muséographie.
 
Une agence de design d'espaces ludo-éducatifs propose un kit de survie aux musées physiques, afin de leur permettre de résister au XXIeme siècle. Pour ESI Design, les institutions font fausse route en mettant en place des expositions monumentales, en ripolinant leurs architectures vieillissantes avec des architectes stars, ou encore en remplissant leurs salles de VIP durant des soirées sonorisées à coups de DJ. Car ces expérimentations ne résolvent pas le problème : l'usage du musée est trop passif et didactique pour des générations qui ont grandi "avec la gratification instantanée du web", selon le patron d'ESI Design, Ed Schlossberg.
 
Blog et wiki sont muséo-compatibles
 
Celui-ci propose d'attaquer l'audience récalcitrante avec ses propres armes : collaboration et web 2.0. Pour lui, il est nécessaire d'introduire leurs outils de communication - assistants personnels, téléphones mobiles - dans les musées. Blogs et wikis doivent être appelés à la rescousse. Il faut également proposer aux visiteurs de personnaliser la déambulation, en proposant des informations et des bookmarks qui permettent de préparer sa venue.
 
Marketing et YouTube sont des exemples à suivre
 

La création de communautés est une problématique à laquelle doivent s'atteler les musées, à l'instar des portails Internet. Ed Schlossberg recommande également aux institutions d'appliquer à elles-mêmes les règles du marketing comme la segmentation des offres en fonction de la tranche d'âge du visiteur. Enfin, les guides doivent apprendre à changer leur mode de communication. Celui-ci doit devenir bidirectionnel. Soit un positionnement déjà mis en place avec succès par les sites de génération de contenu autoproduit (Youtube, FlickR, etc.). 

Exemple de recherche d'images avec le logiciel Imense
(cliquez pour agrandir)

(Atelier groupe BNP Paribas – 10/08/2007)