C’est le signe évident d’une volonté de s’offrir une part du gâteau que représente la téléphonie mobile...

C’est le signe évident d’une volonté de s’offrir
une part du gâteau que représente la téléphonie mobile
pour l’industrie du disque : le groupe Warner Music a annoncé la
conclusion d’un partenariat avec le fournisseur de contenus et de services
pour la téléphonie mobile Mobileway.
L’ambition de la major américaine, première à se
lancer dans le marketing mobile via ses jaquettes de CD, est de plébisciter
des numéros courts à cinq chiffres qui figureront sur les disques,
les affiches d’album, les sites web d’artistes… Ces numéros
permettront aux consommateurs, depuis leur téléphone mobile, d’accéder
au téléchargement de sonneries, d’économiseurs d’écran…
produits par des labels ou des artistes de la major.
Il s’agit d’envoyer un SMS au numéro court inscrit sur la
jaquette de CD, le site web ou la publicité remarquée, en indiquant
un numéro de piste pour télécharger la sonnerie correspondante
via l'infrastructure multi?opérateurs de Mobileway.
Le coût du téléchargement est débité sur
la facture du téléphone portable de l'abonné, ce qui évite
le recours à une carte de crédit et permet ainsi à WMG
de cibler le marché stratégique des adolescents. Chaque sonnerie
polyphonique ou monophonique est facturée 1,99 dollar, tandis qu’un
morceau musical ou vocal téléchargé coûte 2,49 dollars.
Autant dire que le service ne sera pas à la portée de toutes les bourses !
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/07/2004)