Face à la montée des protestations des ayants droit contre les plates-formes de partage de contenus, MySpace réagit. Le réseau social vient d'annoncer le lancement de son logiciel de lutte contre les contenus...

Face à la montée des protestations des ayants droit contre les plates-formes de partage de contenus, MySpace réagit. Le réseau social vient d'annoncer le lancement de son logiciel de lutte contre les contenus pirates en circulation sur son site. Celui-ci, baptisé Take Down Stay Down, vise à empêcher la rediffusion de contenus protégés et retirés une première fois de la plate-forme.
 
Ce nouveau système de filtrage est basé sur la technologie d'Audible Magic, un fournisseur de services anti-piratage. Il vise à créer une signature numérique des contenus protégés supprimés de MySpace par les ayants droit. Ces signatures sont ensuite ajoutées au mécanisme de filtrage du site, dans le but de bloquer toute tentative ultérieure de remise en ligne de ces fichiers.
 
"Nous avons mis en place cette nouvelle fonctionnalité afin de résoudre un problème qui frustre depuis longtemps les ayants droit et qui présente des difficultés techniques pour les fournisseurs de contenus, à savoir comment empêcher les contenus protégés d'être soumis de nouveau par le même utilisateur ou par d'autres après qu'ils aient été supprimés à la demande des ayants droit", a précisé Chris Dewolfe, le patron et co-fondateur de MySpace.
 
Selon la filiale de Newscorp., c'est la première fois qu'un système anti-piratage de cette envergure est mis en place sur une plate-forme communautaire. Il faut dire que le logiciel intègre un outil permettant aux propriétaires de contenus de supprimer par eux-mêmes les contenus protégés illégalement mis en ligne, sans même attendre l'autorisation de la plate-forme.
 
Voilà qui devrait rassurer des ayants droit très remontés ces derniers temps...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/05/2007)