Le gouvernement a fixé en mars l'arrêt de la télévision analogique pour 2011. Une nouvelle qui va bouleverser le marché des décodeurs TNT et par conséquent celui des puces décodant le signal...

Le gouvernement a fixé en mars l'arrêt de la télévision analogique pour 2011. Une nouvelle qui va bouleverser le marché des décodeurs TNT et par conséquent celui des puces décodant le signal vidéo. Sur ce segment, le petit groupe français Neotion entend se distinguer de ses rivaux grâce à un décodeur TNT de la taille d'une carte de crédit.
 
Le marché de la TNT promet d'être juteux ! "Au total ce sont 118 pays qui vont abandonner l'analogique d'ici à 2015 et miser totalement sur la TNT", explique Laurent Jabiol, fondateur de la société française Neotion, qui compte bien tirer son épingle du jeu.
 
Pour se démarquer des poids lourds de ce marché très prometteur, comme Broadcom ou ST Microelectronics, Neotion se base sur toutes les évolutions technologiques à venir. En effet, la plupart des écrans plats du marché possèdent aujourd'hui un tuner TNT intégré pour recevoir le signal et décoder les émissions.
 
Cependant, jusqu'en 2008, ces écrans ne pourront lire que les émissions au format MPeg-2, alors que l'essentiel des programmes de la TNT seront diffusés au format MPeg-4.
 
La société propose donc un décodeur MPeg-4 de la taille d'une carte de crédit, baptisée "Neotion Pocket dTV" qu'il suffit d'insérer dans un écran muni d'un tuner TNT pour permettre à l'utilisateur d'accèder à toutes les chaînes numériques sans avoir à acheter un décodeur externe.
 
En outre, cette carte sert également de carte d'authentification du client et de ses droits, comme celles utilisées dans les décodeurs du satellite ou du câble. Dans une prochaine version, Neotion lui ajoutera des fonctions "IP TV", qui permettra la réception d'une vidéo en Wi-Fi depuis un PC.
 
Pour l'instant, le décodeur Neotion Pocket dTV est commercialisé via un partenariat avec TPS et Sony qui propose, à l'occasion de la Coupe du monde de football 2006, de coupler l'achat d'un téléviseur et d'un accès TNT. Dans la perspective d'une commercialisation au détail, le prix du décodeur devrait être inférieur à 100 euros.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas- 01/06/2006)