Dubaï s'exporte en Europe avec SmartCity. Sony met la vidéosurveillance au service de la conférence...

Dubaï s’exporte en Europe avec SmartCity. Sony met la vidéosurveillance au service de la conférence.
 SmartCity, ou Dubaï Inc. à l’export

Après avoir créé ses zones franches thématiques - savoir, santé, Internet -, Dubaï veut maintenant exporter le concept. A noter que ce concept ne lui appartient pas vraiment puisque la Malaysian Super Corridor existe depuis bien plus longtemps. Quoi qu’il en soit, l’entreprise qui gère les diverses zones, Tecom Investments, a signé un accord avec le gouvernement de Malte pour installer sur l’île européenne une SmartCity. Cette cité intelligente mixera les « médias » (diffuseurs, journaux, communication, marketing et conseil) et les entreprises high tech. Chose amusante : la présentation vidéo des SmartCity les place en d’autres lieux (dont Paris) alors qu’il n’est absolument pas prévu pour le moment d’y en installer. Le projet maltais est estimé à environ 300 millions de dollars. Un investissement qui devrait augmenter le PIB de l’île de 10% et générer 10 000 emplois.
 
L’avis de L’Atelier :
 
Pour Dubaï, cette association maltaise est aussi un bon moyen de diversifier ses sources de revenus. Ces cités thématiques sont en effet des projets essentiellement immobiliers, et investir en dehors de ses frontières prémunit l’émirat contre une crise immobilière locale.
 Sony met de la vidéosurveillance dans la vidéoconférence
Drôle d’article dans le Business Times du Khaleej Times de mardi. Le papier annonce que Sony a présenté une technologie de vidéoconférence qui permet d’utiliser des caméras de surveillance IP. En particulier la gamme IPELA qui est capable d'analyser les mouvements humains ou de repérer les objets abandonnés D’après le journal, cela est surtout intéressant pour les entreprises du bâtiment ou du secteur pétrolier. Les installations de celles-ci sont en effet bardées de systèmes de vidéosurveillance. Une seule chose parait étrange : comment organiser une réunion sérieuse depuis un sas, une enceinte barbelée ou un parking.
 
L’avis de L’Atelier :
Rien d’étrange en tous cas à ce que la nouvelle éveille l’intérêt des doubaïotes : outre les traditionnels magasins d’électronique ou de vêtements, les habitants de l’émirat disposent d’une bon nombre d’échoppes qui vendent tous les modèles derniers cris en matière de CCTV. Certains sont si design qu’on se demande si cela ne peut pas servir de webcam.
Atelier groupe BNP Paribas