Afin d'élargir son audience et d'inciter les joueurs à se tourner vers sa console portable DS, au détriment de la PSP de Sony (voir notre article), le japonais Nintendo vient d'annoncer qu'il...

Afin d'élargir son audience et d'inciter les joueurs à se tourner vers sa console portable DS, au détriment de la PSP de Sony (voir notre article), le japonais Nintendo vient d'annoncer qu'il allait proposer dès le mois de juin un navigateur Web, développé par le norvégien Opera Software. Il prévoit également de commercialiser dans le courant de l'année un système permettant de recevoir la télévision numérique directement sur la console.
 

Navigation Web au stylet, comme sur certains PDA
 
Equipée d'un accès réseau de type Wi-Fi, la Nintendo DS (DS pour Dual Screen) n'a qu'un pas à faire pour rattraper sa concurrente directe, la PSP, dans le domaine des fonctionnalités multimédias. Le navigateur Internet sera commercialisé en option, sous la forme d'une cartouche à insérer à l'arrière de la console, identique à celles utilisées pour les jeux.La navigation devrait pouvoir se faire à l'aide de l'écran tactile de la console et du stylet, semblable à ceux de nombreux assistants personnels, fourni à l'achat.
 
Le module permettant de recevoir la télévision devrait également se présenter sous la forme d'une cartouche, équipée d'une antenne. Il permettra selon Nintendo d'accéder aux programmes de télévision spécialement conçus pour les appareils portables.
 
Bien que vendue aux alentours de 250 euros, contre 125 euros pour la Nintendo DS, la PSP de Sony a plus rapidement connu le succès, notamment aux Etats-Unis, en raison de ses capacités multimédias : lecture de films et de MP3, navigation Web et d'un design plus léché. Nintendo, qui prévoit de sortir au mois de mars une version baptisée Lite de sa DS, plus légère et plus fine, ambitionne de vendre 10 millions de DS au Japon en 2006.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 16/02/2006)