Comme la France compte aujourd’hui près de 3 millions d’internautes, que 960 000 personnes se sont abonnées aux FAI, soit une progression en un an de 240 %, pour un trafic mensuel de 8 millions d’...

Comme la France compte aujourd’hui près de 3 millions d’internautes, que 960 000 personnes se sont abonnées aux FAI, soit une progression en un an de 240 %, pour un trafic mensuel de 8 millions d’heures de connexion, autant que le trafic Minitel (hors annuaire électronique), on peut l’envisager. Selon Patrick Robin, PDG d’Imaginet, l’un des pionniers français d’Internet “il s’agit d’une tendance significative. La France a atteint une masse critique d’abonnés”. De son côté, Yves Parfait, le PDG de France Télécom Interactive estime “il existe 700 000 micro-ordinateurs équipés de modems, mais non encore connectés”. Les premiers intéressés par cet essor sont bien sûr les fournisseurs d’accès. Pour séduire le plus large public possible, après les “kits” de connexion, les FAI vendent désormais des “packs” comprenant pour la plupart, outre deux mois d’abonnement, soit une encyclopédie multimédia comme Wanadoo, ou une batterie de CD-Rom (Club Internet). Toutefois, cette compétition ne fait pas que des heureux, comme Infonie qui, après plusieurs mois d’efforts soutenus, entend se “concentrer sur ses abonnés”. Son directeur général adjoint envisage, en revanche, pour l’année prochaine, de subventionner l’achat de PC. Il estime qu’il faudrait descendre à un “niveau psychologique” de 2 000 à 3 000 F pour que le taux d’équipement des ménages dépasse les 20 %. En partenariat avec des fournisseurs d’accès, plusieurs distributeurs “réfléchissent” à la formule du PC gratuit, solution qui pourrait voir le jour dès Noël 1999. A la banalisation d’Internet, s’ajoute celle du commerce électronique, comme l’explique Patrick Robin “la paranoïa s’estompe, les gens sont de mieux en mieux informés et désormais rassurés par rapport au paiement en ligne”. On ne vend plus seulement sur le Net des livres, des produits informatiques, des CD-Rom, mais également des produits classés dans les catégories “mode-accessoire” et “décoration-bricolage”. Par ailleurs, fin novembre, on comptait 78 % de sites autorisant une transaction 100 % en ligne, contre 57 % en août. Désormais, beaucoup de sites non directement marchands proposent des “espaces cadeaux” et des remises. Enorme marché potentiel, le soutien scolaire à distance suscite toutes les convoitises. On trouve sur le marché de plus en plus de CD-Rom ludo-éducatifs, jeux d’éveil, jeux d’aventures Pas facile de savoir quel PC acheter à Noël? A Noël, l’offre de décodeurs Internet pour la télévision sera française. (Dossier de trois pages La Tribune 17/12/1998)