Voulant construire un “portail” incontournable pour les internautes français, Microsoft a présenté hier la nouvelle version de son site en “VF”. Ouvert en mai dernier, le nouveau site MSN France ...

Voulant construire un “portail” incontournable pour les internautes français, Microsoft a présenté hier la nouvelle version de son site en “VF”. Ouvert en mai dernier, le nouveau site MSN France (http://www.fr.msn.com) est désormais gratuit et ouvert à tous les utilisateurs disposant d’une connexion à Internet. Steve Petitpas, le PDG de MSN France explique “le marché de l’Internet se rapproche de sa masse critique en France. Nous estimons que 6 millions de personnes, soit 10 % de la population française, disposeront d’une connexion à domicile ou au bureau courant 1999”. Selon une récente étude IDC, la France totalise actuellement 2,1 millions d’abonnés à Internet (855 000 à domicile, 1,3 million en entreprise) et 4,3 millions “d’utilisateurs”. Parallèlement, comme le souligne Steve Petitpas, le marché français de l’Internet “est en train de se concentrer et seuls quelques grands portails draineront l’essentiel du trafic”. Bien entendu, MSN France fera partie de la short-list selon lui. Pour attirer l’utilisateur du Web, Microsoft mise non seulement sur la notoriété de sa marque mais aussi sur un contenu à valeur ajoutée “MSN France entend proposer au plus grand nombre les outils essentiels pour profiter de l’Internet en toute liberté”. Bien que le visiteur puisse utiliser les moteurs de recherche Alta Vista, Excite, Voilà et Nomade, MSN propose pour la recherche et la navigation son “Web Search”. MSN met en avant toute une sélection de 20 000 sites présentée comme “le meilleur du Web francophone” ainsi que 80 “clips” donnant directement accès à des sites ayant conclu un partenariat privilégié. Microsoft pense pouvoir construire “un nouveau modèle économique” financé uniquement par la publicité et le commerce électronique. “Les partenaires” de MSN France ne reçoivent aucune redevance forfaitaire, mais échangent pour l’instant leur contenu contre de l’audience “7,8 millions de pages vues par mois” et près de 900 000 “visiteurs”. Selon Steve Petitpas, le “portail” français de Microsoft devrait atteindre la rentabilité en 2001. (Les Echos 09/12/1998)