TMP AdComms, division Advertising & Communications du groupe TMP Worldwide, développe une nouvelle forme de service permettant aux directions des ressources humaines d’optimiser leurs recrutements o...

TMP AdComms, division Advertising & Communications du groupe TMP Worldwide, développe une nouvelle forme de service permettant aux directions des ressources humaines d’optimiser leurs recrutements on line: un site extranet de médiaplanning on line. Baptisé tmpwservice, ce site dresse le panorama des sites emploi en France. L’ensemble des informations disponibles, enrichies et régulièrement mises à jour, est centralisé sur le site, afin de proposer un service de web planning «assisté par ordinateur». Aujourd’hui, tmpwservice référence 320 sites sur lesquels les clients recruteurs peuvent diffuser leurs offres d’emploi. TMP AdComms propose trois niveaux d’informations: un annuaire des sites, un moteur de recherche donnant, à partir du profil du candidat retenu, les sites les plus adaptés pour ce recrutement, et un baromètre fournissant des comparatifs en termes de performances des principaux sites. Une fiche signalétique correspond à chaque site. Elle contient des données générales (positionnement du site, date d’ouverture, couverture, nombre de pages lues, nombre de visites …), des statistiques et les différents tarifs. Le recruteur peut également poster directement son offre de poste sur les sites retenus, l’agence prenant en charge tous les aspects techniques inhérents à cette offre, y compris l’achat d’espace. Tmpwservice s’enrichira, courant janvier 2001, de nouvelles rubriques afin d’en faire un outil complet de media planning et guider les recruteurs dans leurs choix media aussi bien on line qu’off line. 3 000 à 5 000 entreprises françaises utilisent actuellement Internet pour leurs recrutements. Souhaitant comprendre pourquoi et comment les DRH utilisent les sites emploi, TMP AdComms a réalisé une enquête auprès de 500 DRH par entretien téléphonique et par questionnaire auto-administré par web. 88 % des répondants utilisent des sites emploi, 68 % en utilisent plusieurs. Deux motivations principales: la 1ère est fonctionnelle, plus de 51 % des répondants évoquent l’élargissement de leurs sources de candidatures; la seconde souligne la curiosité des DRH pour cette nouvelle approche du recrutement: 26 % veulent tester l’efficacité des sites. Moins de 10 % des répondants veulent «Payer moins cher». Plus de 54 % sont satisfaits des sites qu’ils utilisent. 59 % estiment que les sites emploi ont déjà fait preuve de leur efficacité. 46 % des DRH utilisateurs pensent que les sites emploi génèrent plus de 40 % des candidatures reçues. Plus de 90 % de DRH sont plus ou moins certains d’avoir fait le bon choix en termes de sites emploi. Toutes populations confondues, les critères de choix mis en avant sont l’efficacité (près de 32 % des réponses), la notoriété (29 %) et les tarifs (près de 27 %). 16,8 % des DRH sont demandeurs de conseils sur le profil des visiteurs du site, 14,8 % sur sa spécialité et 10,7 % sur sa visibilité sur Internet 71 % des DRH trouvent les sites trop nombreux, 48 % trop complexes et 64 % trop semblables. Près de 19 % des DRH n’utilisant pas les sites emploi l’expliquent par une efficacité non reconnue, 25 % par une confiance plus grande envers la presse et autres méthodes classiques, et près de 19 % par une offre trop abondante. Près de 98 % des DRH estiment que les sites emploi ont un bel avenir devant eux. Environ 70 % des DRH pensent, en effet, que les entreprises les utiliseraient davantage si elles savaient comment choisir les sites emploi. Plus de 53 % trouvent qu’il manque un service de conseil pour les aider à faire leur choix de sites emploi sur Internet. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 19/12/2000)