L'éditeur indien NetAlter pousse une alternative à Internet basée sur le P2P, les technologies de calcul partagé et les moteurs de recherche mettant en oeuvre de l'intelligence artificielle.

L'éditeur indien NetAlter pousse une alternative à Internet basée sur le P2P, les technologies de calcul partagé et les moteurs de recherche mettant en oeuvre de l'intelligence artificielle.
Mettre en place un réseau qui pourrait se substituer à Internet, c'est l'ambitieux objectif du projet que défend NetAlter Software, éditeur basé en Inde. Nommé NetAlter Browser, cette solution en cours de développement aura pour principale caractéristique de se passer de l'incontournable nom de domaine. La simple installation de l'application autorisera en effet les utilisateurs à publier du contenu sans devoir créer d'adresse web, ni même détenir un serveur hôte. L'originalité de ce système "alternatif" devrait par ailleurs résider dans son mode de fonctionnement, inspiré des réseaux de partage P2P.
Créer son propre réseau
Partage de contenus, connectivité réseau et outils de communication seront en effet au programme de NetAlter Browser. L'interface proposée offrira des fonctions de messagerie, de partage d'informations et de fichiers et permettra également la création de son propre réseau personnel ou professionnel sécurisé. La sécurisation est d'ailleurs l'un des chevaux de bataille de NetAlter. L'éditeur n'hésite pas à annoncer que son application réunira toutes les conditions d'un réseau parfaitement préservé, dénué de virus et autres spams. Et au-delà du simple partage d'information, ce sont les ressources informatiques de tous les acteurs du réseau qui pourront être partagées. Le NetAlter Browser devrait en effet exploiter le principe des grilles informatiques, ces infrastructures virtuelles capables de cumuler les puissances de calcul de systèmes dispersés.
 
Une innovation primée en Asie
 
Ouverte aux développeurs, l'application proposera également une plate-forme collaborative. Le NetAlter Browser sera en outre doté d'une solution dédiée de recherche sémantique. Avec cette dernière, les utilisateurs pourront non seulement accéder à des informations spécifiques au sein du réseau, mais aussi les stocker sur leur ordinateur pour une consultation offline. Destiné aux particuliers comme aux professionnels, le NetAlter Browser sera gratuitement accessible lors de son lancement dont la date n'a pas encore été précisée. Présenté le 29 août dernier lors de l'événement qui réunissait de nombreuses entreprises du continent asiatique, le système de réseau de NetAlter a remporté l'un des prix "Red Herring Asia 100" qui consacre les cent meilleures innovations technologiques.     
 

Le modèle de grille informatique de NetAlter
(cliquez pour agrandir)

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/09/2007)