Une entreprise propose de vendre aux publicitaires des espaces de vidéos conçues dès la phase de production pour être personnalisés. Le système permettrait d'intégrer un produit ou un élément personnel de l'utilisateur au moment de la diffusion.

Personnaliser une vidéo passe par la création d'un espace en amont

Les publicitaires et autres professionnels du marketing cherchent toujours plus à mettre le client au centre de leurs campagnes pour les attirer ou les fidéliser. Mais sur certains supports, plutôt impersonnels, la tâche peut être difficile. Sauf si un contenu visuel est personnalisé, à tel point qu'il intégrerait automatiquement le visage d'un client potentiel ou d'une personne regardant une vidéo. Cette solution devrait arriver dans les mois à venir, développée par l'entreprise de placement de produits numériques SeamBI, et présentée au festival Celebrate Israel de Los Angeles. Pour Roy Baharav, co-fondateur et PDG de l'entreprise, le système proposé permettra également de "pouvoir monétiser du contenu en intégrant le client à une publicité ou en plaçant un produit dans une vidéo dont on ne peut prévoir à l'avance l'intérêt et la popularité".

Créer une opportunité

Car ce que propose SeamBI à une entreprise, c'est de pouvoir acheter un espace créé dès la production. En effet, le système prévoit qu'un espace, dans un contenu en ligne comme une vidéo, soit réservé à la personnalisation. Dans le cas d'une publicité par exemple, une marque intégrerait un élément générique (un visage) mais, lorsque celle-ci serait regardée sur Facebook, la vidéo intégrerait la photo de profil de l'utilisateur, son nom ou encore les photos de son entourage. Ce mécanisme serait également disponible pour des vidéos non publicitaires (un clip musical). Selon Roy Baharav, il s’agit "d'engager l'utilisateur en créant, en amont, l'opportunité de personnalisation pour une publicité ou pour une vidéo qui pourrait devenir virale".

Une entreprise de placement de produit

La plate-forme de SeamBI permettait aux publicitaires, aux diffuseurs et aux producteurs de s'organiser sur le même principe : créer en amont une opportunité de placement de produit, pendant la production. Faire apparaître par exemple une affiche publicitaire dans un épisode de série télévisée, un gobelet utilisé par un acteur dans un film, etc. Avec la possibilité de remplacer l'élément publicitaire en haute définition pour que celui-ci s'intègre parfaitement au contenu et s’adapte à divers critères permettant de segmenter la publicité : pays, moment ou canal de diffusion.

Rédigé par Renato Martinelli