Selon une étude Teradata Marketing, les marques de commerce en ligne maîtrisent bien l’email mais ont encore du progrès à faire dans la personnalisation de leurs application mobiles.

Best Practices du marketing numérique en Europe
Une récente étude de Terada Marketing menée au printemps 2016 sur les 299 principales sociétés de commerce en ligne dans les grands pays européens vient de livrer ses conclusions. Les marques sondées essaient de fidéliser leur clientèle en se servant de trois canaux principaux : l’email, les réseaux sociaux et les applications mobiles. En termes de personnalisation, 50% d’entre elles proposent du contenu sur mesure sur leur site web mais quand il s’agit des mails ou des applications mobiles, elles sont moins de 30% à le faire. 
 
Pour ce qui concerne l’email, 67% des sociétés interrogées proposent maintenant à leurs clients de s’abonner à leur newsletter et ils ne sont plus que 8% à ne pas récupérer les adresses mails de leur clientèle. L’email est donc bel et bien devenu un canal de choix pour toucher les acheteurs. Par ailleurs, la moitié de ces entreprises envoie au moins un email par semaine. Ils sont aussi une grande majorité à envoyer des emails en responsive qui s’adaptent à la lecture sur mobile et prêtent beaucoup d’attention à l’aspect visuel de leurs messages. 
 
 
Deux tiers des entreprises sondées possèdent une application mobile. Pour ce qui est des notifications push, la France arrive en tête et en envoie 20% de plus que la moyenne européenne. Cependant, la pratique est encore rare et seulement 5% des applications envoient une à deux notifications par semaine. 
 
 
Enfin, pour les réseaux sociaux les plus utilisés, Facebook et Twitter arrivent en tête, juste devant YouTube. Les sociétés du Royaume-Uni sont celles qui ont la plus forte présence sur les caneaux des réseaux sociaux, suivies de près par les sociétés françaises. Parmi les pays un peu en retard sur le sujet, on trouve l’Italie et le Danemark. Malgré tout le bruit autour de Snapchat, seulement 2% de ces entreprises l’utilisent. 
 
 
 
 
Rédigé par Constance Guyon
Journaliste / attachée de production