Une cinquantaine de cybercafés sont répertoriés en France. Bien que leur nombre soit limité, leurs formes sont extrêmement variées. Dans certains, c'est l'activité fast food qui prévaut. Dans certai...

Une cinquantaine de cybercafés sont répertoriés en France. Bien que leur nombre soit limité, leurs formes sont extrêmement variées. Dans certains, c'est l'activité fast food qui prévaut. Dans certains cas même, comme celui du Planet Cybercafé rue de Vaugirard à Paris, selon son animateur les étudiants qui viennent manger un hamburger ou un plat du jour ne se connectent jamais sur place "soit parce qu'ils sont déjà équipés chez eux, soit parce qu'ils disposent d'un accès sur leur lieu d'étude. Avec 10 F, ils préfèrent se payer une partie de flipper que dix minutes sur Internet". En revanche, au Café Orbital de la rue de Médicis on ne fait plus de restauration. L'entreprise prospère grâce à la pleine occupation des 25 PC sur deux étages et aux autres activités (organisation d'évènements, hébergements de sites, édition et vente de CD-Rom). Bien que les lieux et les prestations annexes diffèrent selon les cybercafés, la clientèle est toujours la même. La grande majorité est composée d'étrangers qui se connectent pour relever leur courrier ainsi que par la foule de passionnés des forums de discussion et des Chats. Bien que leur clientèle soit différente, plutôt composée d'habitués que de touristes étrangers de passage, les cybercafés de province sont tout aussi dynamiques que leurs homologues parisiens. L'autre moyen de naviguer sur le Net et de relever ses e-mails, c'est d'utiliser une borne d'accès en libre-service. On n'en compte pour l'heure que quelques dizaines en France, disséminées dans les hôtels, les agences bancaires et quelques supermarchés.

Vous pouvez trouver les adresses des cybercafés par l'annuaire du Minitel ou par le service de renseignements de France Télécom en effectuant une recherche sur le mot "café", le nom de "cybercafé" étant ensuite suffisamment évocateur pour être reconnu. Vous trouverez également la liste des cybercafés dans les offices de tourisme et bien entendu sur Internet. Le site http://www.alegria.fr vous fournira la liste des cybercafés parisiens. Celui de http://netcafeguide.com permet d'accéder à une liste mondiale d'environ 1 900 cybercafés. Les bornes d'accès en libre-service sont beaucoup plus difficiles à localiser, car il n'existe aucune liste officielle de leur emplacement. Il est toutefois possible de passer par les sites des constructeurs de bornes pour savoir si ces derniers en ont installé près de chez vous. (dossier de trois pages - Computer Plus - 07/01/1999)