les attentes des Français dans le domaine de l’information de proximité. Selon le sondage réalisé par la Sofres les 28 et 29 octobre dernier auprès des Français concernant leurs attentes dans le do...

les attentes des Français dans le domaine de l’information de proximité. Selon le sondage réalisé par la Sofres les 28 et 29 octobre dernier auprès des Français concernant leurs attentes dans le domaine de l’information de proximité, pour le compte de Compilo, les Français sont globalement satisfaits de l’information de proximité telle qu’elle existe à ce jour. 67 % s’estiment suffisamment au courant de ce qui se passe autour de chez eux et des services mis à leur disposition, alors que 33 % s’estiment non suffisamment informés. Les inactifs et les retraités sont les plus satisfaits (72 %), contre 61 % pour les employés, 58 % pour les ouvriers. 72 % de ceux vivant dans des communes de moins de 2 000 habitants s’estiment suffisamment informés, contre 66 % dans les villes de plus de 100 000 habitants et 62 % dans l’agglomération parisienne. 76 % des 65 ans et plus s’estiment bien informés, contre 66 % chez les 35-49 ans et 58 % chez les 18-24 ans. 62 % des familles ayant des enfants de moins de 15 ans, s’estiment bien informées, contre 71 % pour celles n’ayant pas d’enfants au foyer. 20 % seulement des personnes interrogées jugent que l’information concernant la vie culturelle ou les services sociaux près de chez eux est facile à trouver, 61 % la juge assez facile à trouver et 18 % ont des difficultés à la trouver. 58 % sont intéressés par un système leur fournissant à domicile les informations pratiques, culturelles ou sociales au niveau local, par téléphone, fax ou Internet. 71 % sont très (31 %) ou assez (40 %) intéressés par la possibilité de trouver facilement des informations sur les sites à visiter ou les loisirs le long de la route lorsqu’ils font un long trajet en voiture (28 % ne sont pas intéressés). 70 % aimeraient trouver des informations concernant les services à se rendre entre voisins. Plus généralement, les français souhaitent trouver plus facilement des informations sur leur quartier ou leur commune dans trois domaines prioritaires: les structures d’entraide existant près de chez eux pour pouvoir s’impliquer dans des actions de solidarité (36 %), les démarches à faire pour accomplir les formalités administratives 33 %) et les structures pour les enfants près de chez eux (30 % et surtout 50 % dans les familles avec enfants de moins de 15 ans). Viennent ensuite, les services médicaux de proximité (27 %), les transports en publics dans la commune (23 %), puis les informations culturelles (19 %) et les fêtes et évènements organisés dans les quartiers (11 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/11/2000)